Connect with us

CFL

McManis renvoie une interception pour un touché décisif alors qu’Argos se rallie aux Roughriders dans le match Touchdown Atlantic

Published

on

Wynton McManis a retourné une interception de 50 verges pour un touché pour rallier les Argonauts de Toronto à une victoire de 30-24 contre les Roughriders de la Saskatchewan dans un match divertissant mais souvent agité de Touchdown Atlantic samedi après-midi à Wolfville, en Nouvelle-Écosse.

McManis est passé devant une passe de Cody Fajardo et a couru intact vers la zone des buts à 12:54 du quatrième quart. Quelques instants plus tard, McLeod Bethel-Thompson a trouvé Brandon Banks pour le converti de deux points pour donner l’avantage à Toronto 30-24.

Shaq Richardson a cimenté la victoire de Toronto en interceptant Fajardo avec 26,8 secondes à faire.

Toronto (2-2) a mis fin à une séquence de huit défaites consécutives contre la Saskatchewan (4-2) avant un rassemblement enthousiaste de Raymond Field de 10 886. Il s’agissait du tout premier match de saison régulière de la LCF disputé en Nouvelle-Écosse.

REGARDER l Les Argonautes devancent les Roughriders en Nouvelle-Écosse :

Argos devance Riders in Touchdown Atlantic contest avec un choix tardif-6

L’interception de Wynton McManis et le touché qui a suivi ont propulsé Toronto vers une victoire de 30-24 sur la Saskatchewan devant une salle comble au Raymond Field à Wolfville, en Nouvelle-Écosse.

La Saskatchewan a rendu les choses intéressantes alors que la passe de 32 verges de Fajardo à Duke Williams à 6:01 a égalé le pointage 21-21. Puis à 10:19, le panier de 31 verges de Brett Lauther a donné à la Saskatchewan un avantage de trois points.

Les feux d’artifice ont commencé lors de l’échauffement d’avant-match lorsque Williams et Richardson se sont affrontés. Une vidéo montrait Williams ramassant le casque de Richardson et le lui lançant avant que les deux joueurs ne soient séparés.

Aucune pénalité n’a été annoncée une fois le match commencé, et Williams et Richardson étaient sur le terrain avec leurs unités respectives.

Juste avant deux survols d’un hélicoptère des Forces armées canadiennes – pendant l’hymne national, puis avant le coup d’envoi – les Riders ont gratté l’ailier défensif AC Leonard. C’était important, car la défensive la mieux classée de la LCF était déjà moins les joueurs de ligne défensifs partants Pete Robertson (pied) et Garrett Marino (suspendu).

Le porteur de ballon torontois Andrew Harris a franchi une étape importante dans sa carrière. Le vétéran de 12 ans a déplacé le receveur du Temple de la renommée Milt Stegall au quatrième rang de tous les temps depuis la mêlée.

Harris est entré dans le match en ayant besoin de 46 verges pour dépasser Stegall (15 209). Au troisième quart, Harris a capté une passe dans le champ arrière de Bethel-Thompson, s’est dirigé vers le haut du terrain, puis a bousculé un défenseur de la Saskatchewan pour un gain de 18 verges.

Cela a donné à Harris 57 verges offensives nettes de la mêlée à ce moment-là.

Boris Bede, de Toronto, a ouvert la deuxième demie avec un placement de 42 verges à 7:02 de la troisième. Il a couronné un disque de 12 jeux pour ouvrir la seconde mi-temps, mais est venu après que Bethel-Thompson ait dû récupérer un cliché errant pour mettre fin efficacement à une marche prometteuse.

DaVaris Daniels et Cam Phillips ont eu les autres touchés de Toronto. Bede a lancé deux convertis, deux buts sur le terrain et un simple, tandis que John Haggerty a ajouté un simple.

Jamal Morrow a inscrit l’autre touché de la Saskatchewan. Lauther, de Truro, N.-É., a réussi trois paniers, deux convertis et un simple.

Le match de samedi était le sixième de la série Touchdown Atlantic, mais le premier depuis 2019. Halifax a accueilli Toronto et les Tiger-Cats de Hamilton dans un match hors concours de 2005 qui s’est terminé à égalité 16-16.

Les quatre derniers matchs de Touchdown Atlantic ont été des rencontres de saison régulière à Moncton, au Nouveau-Brunswick.

Le nombre de places assises au stade Raymond est passé d’environ 3 000 à plus de 10 000. Et le concours avait certainement une atmosphère universitaire.

L’après-midi a commencé sous un soleil radieux et la musique assourdissante des haut-parleurs situés dans une zone d’extrémité a créé une atmosphère joyeuse et festive. Le terrain en gazon a attiré beaucoup de chaleur mais, heureusement, une brise persistante a apporté un soulagement opportun.

Certains fans sont arrivés trois heures avant le coup d’envoi pour s’asseoir sur les plateaux temporaires et regarder les joueurs des deux équipes se faire une idée du gazon et de leur environnement. D’autres ont marché sur la piste entourant le terrain et se sont appuyés sur des clôtures pour voir de plus près les échauffements d’avant-match.

Compte tenu de la proximité des clôtures avec les bancs des équipes, certains spectateurs ont pu appeler les joueurs à proximité et discuter brièvement avec eux. Un Fajardo accommodant a posé pour des photos avec des fans avant de se rendre sur le terrain pour l’échauffement d’avant-match.

Rider Nation était bien représenté compte tenu de l’abondance de verdure disséminée dans le stade Raymond, ce qui n’est pas surprenant puisque les partisans de la Saskatchewan ont toujours bien voyagé pour soutenir leur équipe. Et le commissaire de la LCF, Randy Ambrosie, pouvait être vu se promener dans l’installation, presser la chair et parler avec désinvolture avec les gens.

Le Canada atlantique garde toujours des espoirs d’expansion

Le Canada atlantique a longtemps été mentionné comme un point d’atterrissage potentiel pour une franchise d’expansion de la LCF. Halifax a reçu une équipe conditionnelle dans les années 1980, mais elle n’est jamais devenue opérationnelle.

Avant le match de la Coupe Grey 2018 à Edmonton, la LCF a révélé des plans provisoires pour ajouter une 10e équipe à Halifax. À l’origine, l’espoir était d’avoir les Schooners de l’Atlantique sur le terrain d’ici 2021 à Moncton alors qu’un nouveau stade était en construction dans la capitale de la Nouvelle-Écosse.

Le groupe de propriétaires avait obtenu un financement gouvernemental de 20 millions de dollars pour construire une installation avant que la pandémie de COVID-19 ne se produise. Mais Schooner Sports and Entertainment n’a participé à aucun événement de la LCF cette semaine, apparemment parce que l’expansion à Halifax n’est pas imminente.

Le panier de 12 verges de Bede a couronné un deuxième quart divertissant et a donné à Toronto son avance de 17-14 à la mi-temps. Cela est venu après que Fajardo ait retiré la Saskatchewan même avec une passe de touché de 13 verges à Morrow à 13:59, un entraînement maintenu en vie par un appel d’interférence de passe sur Richardson à la suite d’un troisième essai incomplet.

La passe de 40 verges de Bethel-Thompson à Phillips à 12:35 a mis Toronto devant 14-7. Bethel Thompson a trouvé Daniels sur une passe de sept verges à peine 38 secondes après le début de la deuxième, mais Lauther a égalisé la Saskatchewan avec un placement de 30 verges à 4:42.

Le simple de Lauther sur un placement manqué de 42 verges a ouvert le pointage à 3:54 du premier. Il s’est connecté à 36 mètres à 12h35.

Toronto et la Saskatchewan n’auront pas à attendre longtemps pour se revoir. Les Argos sont à Regina le week-end prochain.

CFL

Le QB canadien Rourke offre une performance magistrale de 6-TD alors que les Lions mettent en déroute les Elks

Published

on

Par

Nathan Rourke a lancé pour un impressionnant 477 verges samedi, menant les Lions de la Colombie-Britannique à un démantèlement 46-14 des Elks d’Edmonton.

Le quart-arrière recrue de la LCF a complété 34 des 37 tentatives avec cinq passes de touché et a ajouté un majeur de 14 verges au sol.

Michael O’Connor est entré sous le centre pour les Lions (6-1) à la fin du quatrième quart, mais n’a pas enregistré un seul lancer alors que la Colombie-Britannique a choisi de se précipiter pour conclure le match.

Edmonton (2-6) a ramené Taylor Cornelius au QB après que Tre Ford a été ajouté à la liste des blessés de six matchs vendredi, mais a encore une fois lutté contre une équipe de la Colombie-Britannique qui a remporté une victoire de 59-15 lors de la semaine 1.

REGARDER | Rourke couronne une performance dominante :

Le QB canadien Nathan Rourke lance 5 touchés et se précipite pour un autre alors que les Lions maulent les élans

Le quart-arrière des Lions Nathan Rourke, d’Oakville, en Ontario, a lancé pour 477 verges, cinq passes de touché et a couru pour une autre alors que la Colombie-Britannique battait les Elks d’Edmonton 46-14.

Cornelius a lancé pour 183 verges samedi, se connectant sur 15 des 26 tentatives avec une passe de touché et une interception. Il a été limogé cinq fois.

Maleek Irons a ajouté un majeur précipité pour les Elks, qui sortaient d’une semaine de congé.

Les deux équipes ont bégayé pour commencer le match, les Elks retournant le ballon sur leurs deux premières possessions.

Connexion Rourke à Rhymes

Les Lions ont profité de la deuxième erreur. Rourke a rejoint Dominique Rhymes sur une passe de touché de deux verges, bouclant une séquence de six jeux et 49 verges qui a permis à la Colombie-Britannique de mener 7-0 au milieu du premier quart.

Edmonton a répondu, progressant régulièrement sur le terrain avant que Cornelius ne s’échappe de la poche et tire une balle de 19 verges à Kenny Lawler dans la zone des buts. Le parcours de sept matchs et 69 verges a marqué les seuls points des Elks en première mi-temps.

BC était loin d’être terminé.

Les Lions ont commencé leur possession suivante avec une passe de 49 verges de Rourke à Lucky Whitehead, qui a sprinté en territoire d’Edmonton. Le jeune QB a enchaîné avec un lancer de 16 verges à Keon Hatcher, puis a viré sur une course de 14 verges. Avant la fin du cadre d’ouverture, il a navigué une autre balle à Rhymes pour un majeur.

La paire s’est à nouveau connectée au milieu de la deuxième lorsque Rhymes, sous pression, a bondi pour lancer un lancer de 15 verges pour son troisième touché du match, un jeu qui a porté le coussin de BC à 20-7.

Le match devient incontrôlable en 1ère mi-temps

Quelques minutes plus tard, Rourke a trouvé Whitehead ouvert et le receveur rapide s’est élancé de 37 verges sur le terrain, devançant Nafees Lyon pour un touché de 69 verges.

BC a ensuite marqué sur sa cinquième possession consécutive lorsque Whyte a réussi un placement de 47 verges.

Rourke a terminé la mi-temps avec un autre TD, trouvant Bryan Burnham le long de la ligne de touche dans la zone des buts avec six secondes à jouer dans la mi-temps. Le receveur vétéran s’est assuré de mettre un pied pour le majeur.

Le match de samedi a marqué le retour de Burnham dans l’alignement après avoir subi des côtes cassées et un poumon effondré lors d’un coup écrasant du demi défensif des Argonauts de Toronto Shaq Richardson le 25 juin.

Rourke a terminé la première mi-temps avec 386 verges par la passe et cinq passes de touché et BC est entré dans le vestiaire avec une avance de 37-7.

La domination des Lions se poursuit

Le club avait encore plus à donner.

Au début du troisième, le joueur de ligne défensif des Lions Mathieu Betts a limogé Cornelius pour la deuxième fois du match. Edmonton a enregistré une défaite de quatre verges et la Colombie-Britannique a ajouté deux points pour une sécurité.

Rourke a montré qu’il avait plus qu’un bon bras à mi-chemin du cadre. Voyant un trou, le Canadien de 24 ans a sprinté sur sept verges et s’est débarrassé d’un coup sûr de Duron Carter pour ajouter un touché de sept verges au sol pour combler sa ligne de score.

Les Elks semblaient prêts à mettre fin à la sécheresse avant la fin du quart mais Sione Teuhema a gâché la fête avec un sac. C’était la cinquième fois que les Lions battaient Cornelius dans la nuit.

Les fers ont finalement marqué des points pour les visiteurs au début du quatrième, sprintant six mètres dans la zone des buts. Le touché a réduit le déficit d’Edmonton à 46-14.

Les Lions seront de retour en action samedi prochain lorsqu’ils affronteront les Stampeders à Calgary. Les Elks accueilleront les Roughriders de la Saskatchewan plus tard dans la soirée.

Rourke a battu son propre record de verges par la passe par un quart-arrière canadien en un seul match. Il a atteint la marque historique plus tôt cette saison.

Continue Reading

CFL

Les Argonauts se rassemblent en 2e mi-temps pour battre les Tiger-Cats et décrocher une 4e victoire de la saison

Published

on

Par

Benoit Marion a retourné un botté de dégagement bloqué de 24 verges pour le touché du feu vert pour rallier les Argonauts de Toronto à une folle victoire à domicile de 34-20 contre les Tiger-Cats de Hamilton samedi soir.

Après que Trevor Hoyte ait bloqué le botté de dégagement de Michael Domagala, Marion a récupéré le ballon perdu et l’a couru en 2:37 dans le quatrième quart pour briser une égalité 17-17. Toronto semblait sur le point de prendre les devants à 1:14, mais le panier de 44 verges de Boris Bede était large, grâce à un terrible claquement, le simple égalisant le match.

Le panier de 17 verges de Seth Small à 8:53 a ramené Hamilton à moins de 24-20. Il a été aidé par le défi réussi de Hamilton d’un appel d’interférence de passe de 38 verges sur Royce Metchie de Toronto sur le receveur des Ticats Tim White.

Cependant, Toronto a répliqué avec une marche de 59 verges en huit jeux que Bede a couronnée avec un panier de 18 verges à 12:35.

Cela a ravi le rassemblement de 11 623 BMO Field lors d’une soirée où Lady Gaga et Drake se produisaient également au Rogers Centre et à la scène Budweiser, respectivement.

Chris Edwards a cimenté la victoire, renvoyant une interception de Dane Evans à 40 verges pour un touché à 13:12.

Evans était 28 sur 42 passes pour 302 verges avec un touché et une interception. Le partant torontois McLeod Bethel-Thompson a complété 17 des 27 tentatives pour 230 verges et un touché.

Toronto (4-3) est resté au sommet de la division Est avec la victoire. Hamilton (2-6) est à égalité au deuxième rang avec les Alouettes de Montréal (2-6). Les Argos ont comblé un déficit de 14-6 à la mi-temps en devançant les Ticats 28-6 en deuxième demie, dont 18-3 en quatrième.

C’était la septième fois en huit matchs cette saison que Hamilton était surclassé en seconde période. Les Ticats ont particulièrement éprouvé des difficultés au quatrième quart, ayant été surclassés 95-29 dans le dernier quart jusqu’à présent.

Le match de samedi était le premier de quatre entre les rivaux de longue date au cours des cinq prochaines semaines. Les deux équipes s’affronteront de nouveau à Hamilton vendredi soir avant que les Ticats ne revoient les Argos le 26 août.

La série de quatre matchs culmine avec la confrontation annuelle de la fête du Travail le 5 septembre au Tim Hortons Field.

Cam Phillips a marqué l’autre touché de Toronto tandis qu’Andrew Harris a réussi un converti de deux points. Bede a lancé trois buts sur le terrain et un converti avec le reste des points sur une sécurité.

Don Jackson a réussi le touché d’Hamilton. Small a lancé quatre buts sur le terrain et un converti tandis que Domagala a ajouté un simple.

Toronto s’est rapproché à 17-16 après que Domagala ait renoncé à une sécurité à 13:16 du troisième. Cela est venu après que Lawrence Woods III ait choisi de renvoyer le botté de dégagement en plein essor de 65 verges de John Haggerty sur la ligne de but de Hamilton et a été plaqué après seulement un retour de trois verges.

Bethel-Thompson a couronné une marche de trois matchs de 70 verges avec une frappe de 13 verges contre Phillips à 7:45. Puis il a trouvé Harris sur le converti à deux points pour réduire l’avance de Hamilton à 17-14. Le placement de 22 verges de Small à 6:07 a donné aux Ticats un avantage de 17-6.

Bede a réduit l’avance de Hamilton à la mi-temps à 14-6 avec un placement de 30 verges à 14:03 de la seconde. Il a suivi le simple punt de 50 verges de Domagala à 12:57.

Mais le score a flatté Toronto alors que Hamilton avait 219 verges offensives nettes en première demie, contre seulement 88 pour les Argos. Les Ticats ont également eu le ballon pendant 17 minutes neuf secondes.

Le panier de 44 verges de Bede à 5:14 du deuxième a réduit l’avance de Hamilton à 13-3 après que Small se soit connecté à 28 verges à 1:43.

Evans a couronné un entraînement intelligent de 87 verges et 10 jeux avec une frappe de neuf verges contre Jackson à 11:43 du premier pour donner à Hamilton une avance de 10-0. Cela est venu après que Small a ouvert le score avec un placement de 28 verges à 3:56.

Continue Reading

CFL

La défensive des Stampeders domine dans la victoire contre le Rouge et Noir

Published

on

Par

Les Stampeders de Calgary ont mis fin à une séquence de deux défaites consécutives avec une victoire de 17-3 contre le Rouge et Noir d’Ottawa vendredi soir à la Place TD.

Bo Levi Mitchell était loin d’être à son meilleur, mais ce soir-là, il était facilement le meilleur quart-arrière.

Mitchell a terminé la soirée avec 13 passes sur 27 pour 142 verges et une interception. Il a raté un mètre pour devenir le meilleur passeur de tous les temps à Calgary.

Rene Parades a inscrit trois buts sur le terrain et le seul touché de Calgary a été marqué sur une interception.

REGARDER | Le mur de Calgary marque le seul touché du match :

Les Stampeders mettent fin à une série de deux défaites avec une victoire de 17-3 contre les Rouge et Noir

Le seul touché marqué de tout le match a été le choix de six de Titus Wall au 2e quart-temps.

Caleb Evans d’Ottawa, qui venait de réaliser une solide performance la semaine dernière, a eu beaucoup de mal à réussir 10 passes sur 21 pour 66 verges et une interception. Il a été remplacé par Nick Arbuckle à la fin du troisième quart, qui a réussi 17 des 23 passes pour 186 verges et deux interceptions.

Le changement de QB n’a guère modifié le sort des Redblacks.

Tirant de l’arrière 17-0 après qu’Ottawa ait concédé un simple au début du quatrième quart, Arbuckle a mené les Redblacks jusqu’à la ligne des neuf verges de Calgary avant de tâtonner le ballon. Cependant, le joueur de ligne offensive Ucambre Williams a pu récupérer le ballon.

Ottawa s’est contenté d’un botté de placement de 25 verges de Lewis Ward pour enfin s’inscrire au tableau. Le score n’a pas été facile, car il a rebondi sur le poteau de but et a traversé pour en faire un match de 17-3 avec moins de cinq minutes à jouer dans le temps réglementaire.

Avec le temps qui s’écoulait, Arbuckle semblait prêt à trouver la zone des buts, mais a été repêché par Titus Wall à la ligne d’un mètre de Calgary.

Calgary avait ouvert la marque avec un placement de 51 verges lors de son premier entraînement et a ajouté un placement de 36 verges à la fin du deuxième quart pour prendre une avance de 6-0.

Wall a ensuite capté une passe d’Evans et l’a renvoyée sur 46 mètres pour le seul TD de la première mi-temps. Parades a ajouté le converti pour donner à Calgary une avance de 13-0.

Calgary a ouvert le troisième quart avec Parades qui a de nouveau connecté sur un panier de 24 verges pour donner aux Stampeders une avance de 16-0.

Ottawa a eu un bref moment d’espoir lorsque Shaheed Salmon a intercepté Mitchell et renvoyé le ballon jusqu’à la ligne des 18 verges de Calgary. Deux jeux plus tard, Evans a tâtonné et Calgary a repris possession.

Les Redblacks entreront dans une semaine de congé et seront de retour en action le 19 août lorsqu’ils accueilleront les Elks d’Edmonton. Calgary accueillera ensuite les Lions de la Colombie-Britannique le 13 août.

Continue Reading

Tandance