Connect with us

ACTUALITÉS RÉGIONALES

Les refuges ont du mal à répondre à la demande avant le temps froid et humide en Colombie-Britannique

Published

on

Les défenseurs des personnes sans abri dans le Lower Mainland disent qu’ils ont du mal à répondre à la demande croissante de nourriture et d’abris chauds et secs, et craignent que ceux qui n’ont pas d’abri n’aient nulle part où aller.

Des parties de la région métropolitaine de Vancouver devraient recevoir jusqu’à 70 millimètres de fortes pluies vendredi en raison d’un front froid et d’une rivière atmosphérique.

Nicole Mucci, porte-parole de l’Union Gospel Mission (UGM), a déclaré que leur refuge de 92 lits était plein depuis 10 mois et qu’avec le temps plus froid, elle craint que davantage de personnes sans abri ne soient refoulées, sans nulle part où rester chaud et sec.

Depuis janvier, l’UGM a refusé un total de 1 949 personnes, soit environ six personnes par nuit, a-t-elle déclaré.

« C’est vraiment notre premier week-end vraiment humide et froid … et la réalité est que certaines nuits, nous voyons des chiffres à deux chiffres – et souvent, il n’y a pas d’autres abris disponibles pour envoyer des gens », a déclaré Mucci à Gloria Macarenko, hôte de CBC Sur la côtemercredi.

« Il est à craindre qu’à mesure que les gens continuent de venir nous chercher un abri, les besoins vont dépasser ce dont nous disposons. »

Alors que le temps froid et humide commence à Vancouver, les défenseurs s’inquiètent pour ceux qui vivent dans la rue. (Ben Nelms/CBC)

Leny Kloot, gestionnaire des refuges pour la mission de Ruth et Naomi à Chilliwack, affirme que le nombre de personnes ayant besoin d’un refuge cette année a doublé par rapport à 2021.

« Tout le monde est rassasié et nous devons dire » non « et les gens doivent dormir dans la rue », a déclaré Kloot. « Je m’inquiète pour mes clients et je crains qu’ils ne puissent tout simplement pas se réchauffer. »

Elle dit qu’ils servent environ 400 repas par jour dans leur refuge depuis janvier et que ce nombre continue d’augmenter.

Mucci dit qu’elle a également remarqué que plus de familles avaient besoin de paniers d’urgence.

« Cela est passé d’un événement une ou deux fois par semaine à une famille différente demandant de l’aide chaque jour de la semaine au cours de l’année dernière », a-t-elle déclaré.

Elle dit que les refuges refusent plus de personnes les nuits où il fait froid et humide, mais pas assez pour que la province mette en place des abris temporaires pour conditions météorologiques extrêmes.

« La plus grande préoccupation que nous avons est pour janvier … car sur la base des projections, nous envisageons de refuser peut-être plus de 20 personnes par nuit et c’est vraiment effrayant », a déclaré Mucci.

BC Housing a annoncé qu’il finançait près de 1 500 places dans des refuges à Vancouver cet hiver, y compris des abris permanents, temporaires et pour conditions météorologiques extrêmes. La plupart sont déjà opérationnels, mais certains commenceront en novembre et décembre, une fois le personnel en place.

« Avec l’arrivée d’un temps extrêmement humide, nous sommes préoccupés par la santé et la sécurité des personnes sans abri dans toute la province », a déclaré l’organisation dans un communiqué envoyé par courrier électronique.

« Compte tenu du grand besoin d’abris intérieurs, nous continuerons d’ouvrir des lits supplémentaires tout au long de la saison hivernale au fur et à mesure que d’autres sites seront identifiés. »

Sur la côte10:42Comment le temps humide et la nourriture coûteuse sont ressentis par les sans-abri

Nicole Mucci, porte-parole de Union Gospel Mission, et Leny Kloot, responsable des refuges pour Ruth and Naomi’s Mission à Chilliwack, partagent ce qu’ils voient en ce qui concerne l’impact des rivières atmosphériques et l’augmentation spectaculaire des prix des denrées alimentaires.

ACTUALITÉS RÉGIONALES

L’hôpital pour enfants de l’Alberta installe un espace supplémentaire pour faire face à l’augmentation des visites aux urgences

Published

on

Par

Au milieu d’un afflux de visites au service des urgences, l’hôpital pour enfants de l’Alberta ajoute une salle d’attente supplémentaire qui sera utilisée lorsque le service des urgences de l’hôpital sera à pleine capacité.

Cela survient à un moment où un récent pic de virus respiratoires au sein de la communauté a provoqué une augmentation de 20 à 30% des visites au service des urgences de l’ACH.

L’autorité sanitaire a déclaré que l’urgence recevait plus de 300 visites par jour récemment, contre entre 180 et 220 avant la récente flambée alors que la région traite à la fois du COVID-19 et des taux les plus élevés de tests de grippe positifs du pays.

Une remorque chauffée aidera l’hôpital à gérer l’augmentation du nombre de patients en fournissant un espace d’attente abrité supplémentaire, a déclaré AHS.

La remorque est située à côté de l’urgence et a été déposée samedi. Il n’est pas encore opérationnel.

« Cet espace sera utilisé lorsque le service d’urgence connaît une augmentation du nombre de patients et sera surveillé de la même manière que la zone d’attente du service d’urgence à l’intérieur du bâtiment », a déclaré la porte-parole de l’AHS, Kirsten Goruk, dans un communiqué.

« Peu importe où les patients sont vus sur le site de l’hôpital, ils recevront toujours le traitement approprié. »

Ils prévoient que l’espace supplémentaire sera opérationnel début décembre.

Plus tôt cette semaine, AHS a confirmé qu’une unité de court séjour avait été ouverte, en plus d’un service d’urgence de débordement pour accélérer le traitement des patients moins graves, qui est déjà opérationnel.

Le 20 novembre, AHS a déclaré que l’ACH et le Stollery Children’s Hospital d’Edmonton avaient une capacité d’hospitalisation de 96 %.

Les unités de soins intensifs pédiatriques sont proches de 100 % de leur capacité normale.

Il est destiné à aider à soulager la pression de la salle d’urgence pendant les soirées et les week-ends.

« Cet espace supplémentaire est une mesure de confort pour aider à faire face à la surpopulation et aux conditions météorologiques », a déclaré Goruk, ajoutant qu’il ne serait pas utilisé comme zone de traitement principale.

AHS n’a pas précisé combien de personnes la remorque pourra accueillir.

Continue Reading

ACTUALITÉS RÉGIONALES

Le premier but de Pesce de la saison aide les Hurricanes à infliger aux Flames une troisième défaite consécutive

Published

on

Par

Le premier but de la saison de Brett Pesce a mis fin à une égalité en troisième période et les Hurricanes de la Caroline ont mis fin à une séquence de cinq matchs sans victoire avec une victoire de 3-2 sur les Flames de Calgary samedi.

Seth Jarvis et Martin Necas ont également marqué pour la Caroline, qui a disputé son dernier match à domicile jusqu’à la mi-décembre.

« C’était énorme pour nous, juste notre confiance », a déclaré Pesce. « Je trouve juste un moyen de gagner à nouveau. »

Le but en avantage numérique de Pesce est venu avec 11:14 à jouer. C’était son premier but depuis mars.

Antti Raanta a effectué 19 arrêts lors de sa première action en cinq matchs. Il a fait face à une blessure plus tôt dans la semaine et a été retiré d’un départ prévu mercredi soir.

Adam Ruzicka et Tyler Toffoli ont marqué pour les Flames, qui ont terminé un voyage de six matchs avec une fiche de 2-3-1. Dan Vladar, qui a stoppé 30 tirs, est sans victoire depuis sa première sortie de la saison mi-octobre.

Raanta n’a fait face qu’à quatre tirs en troisième période.

« Nous avons bien joué tout au long de cette séquence et nous n’avons eu aucun rebond », a déclaré l’entraîneur des Hurricanes Rod Brind’Amour, dont l’équipe a remporté la dernière victoire le 14 novembre à Chicago. « C’est un peu ce que j’ai ressenti. »

REGARDER | Les Flames subissent une 3e défaite consécutive pour mettre fin à un road trip de 6 matchs :

Les ouragans sortent victorieux d’une affaire de bascule avec Flames

Le but en avantage numérique de Brett Pesce en 3e période a propulsé la Caroline vers une victoire de 3-2 à domicile contre Calgary.

Les Hurricanes ont marqué deux buts en avantage numérique lors de journées consécutives après avoir disputé six matchs consécutifs sans but en avantage numérique.

« L’avantage numérique doit se concrétiser, et il l’a fait », a déclaré Brind’Amour.

Peut-être que maintenant la conversion concernant le jeu de puissance de Carolina peut prendre un ton différent.

« L’avantage numérique est la raison pour laquelle nous avons gagné, a dit Jarvis.

« Nous devons marquer plus »

Les Flames, qui ont subi un blanchissage un jour plus tôt à Washington, ont réussi un total de trois buts à leurs trois derniers matchs.

« Nous devons marquer plus », a déclaré le centre des Flames Mikael Backlund. « Nous avons eu quelques regards. »

Jarvis a mis fin à une sécheresse personnelle de 11 matchs lorsqu’il a converti une passe de Brent Burns à 6:20 de la première période.

Les Flames ont égalé le score sur le but en avantage numérique de Ruzicka avec 1:51 à faire en première période.

Andrei Svechnikov des Hurricanes de la Caroline, à droite, contrôle la rondelle avec son coéquipier Stefan Noesen (23 ans) et Andrew Mangiapane des Flames de Calgary (88 ans) à proximité pendant la troisième période d’un match de hockey de la LNH à Raleigh, en Caroline du Nord. (Karl B DeBlaker/Associated Press)

Le 10e but de Necas de la saison a placé la Caroline en tête en deuxième. Toffoli a répliqué avec un but égalisateur pour les Flames moins de sept minutes plus tard.

Le but de Toffoli est venu sur une échappée alors qu’il attendait à la ligne bleue et était seul lorsque Jonathan Huberdeau a délivré une passe.

Vladar est le gardien numéro 2 de Calgary, mais il a dit qu’il s’attend à faire de plus grandes contributions. Il a fait référence à son dossier de 1-4-1 cette saison.

« Ça doit être mieux », a déclaré Vladar. « Je dois obtenir des W pour cette équipe. C’est juste frustrant pour moi. »

« Vous voulez plus de points que de matchs joués »

Raanta a déclaré qu’une rondelle avait maladroitement frappé son genou lors de l’entraînement du matin de mercredi. Il a pris un congé avant d’apparaître dans un autre match.

« Vous voulez toujours jouer quand c’est votre tour », a déclaré Raanta.

Il est à égalité avec Frederik Andersen, absent depuis le 6 novembre en raison d’une blessure, avec un record d’équipe de huit apparitions parmi les gardiens de la Caroline.

Les Flames ont raté l’un des objectifs lors de leur voyage de six matchs d’une saison. Ils ont obtenu cinq points.

« Vous voulez plus de points que de matchs joués », a déclaré l’entraîneur Darryl Sutter. « C’est la meilleure façon de voir les choses. Lorsque vous faites des voyages de trois matchs ou plus, c’est ce que vous voulez. »

Le résultat a évité la première séquence de six matchs sans victoire de la carrière d’entraîneur de Brind’Amour de plus de quatre saisons. Necas n’a inscrit son 10e but la saison dernière qu’à son 59e match, il est donc bien en avance sur ce rythme après 22 matchs. Toffoli a inscrit son 200e but en carrière, devenant ainsi le sixième patineur de la classe de repêchage de 2010 à atteindre cette marque. Parmi les choix de première ronde cette année-là, il est le premier à inscrire 200 buts.

Mardi, les Flames accueilleront la Floride pour entamer un homestand de cinq matchs; Les ouragans se rendent à Pittsburgh pour entamer une séquence de six matchs sur la route.

Continue Reading

ACTUALITÉS RÉGIONALES

Un groupe de sauvetage d’animaux de Calgary demande de l’aide après que 90 chats se soient rendus d’une propriété

Published

on

Par

Un groupe de sauvetage d’animaux à Calgary demande des dons pour aider à couvrir le coût des soins vétérinaires pour plus de 90 chats qui ont été abandonnés après la mort de leur propriétaire.

Le Groupe de travail canadien sur les animaux (CATF), une organisation à but non lucratif, a reçu un appel à la mi-novembre d’une personne cherchant à rendre des dizaines de chats.

L’appelant a déclaré qu’il ne s’était pas rendu compte que le membre de sa famille, décédé récemment, s’occupait d’autant d’animaux sur sa propriété rurale du sud de l’Alberta.

RJ Bailot, le directeur exécutif du CATF, a déclaré que l’organisation prévoyait environ 40 ou 50 animaux – pas les 90 qui se sont présentés vendredi.

« Chaque chat va nécessiter des soins médicaux… ce qui représente un coût énorme », a-t-il déclaré.

Les chats abandonnés seront logés temporairement au bureau du CATF. (Soumis par le Groupe de travail canadien sur les animaux)

Une déclaration sur le site Web du CATF indique que les chats devront être stérilisés ou stérilisés, vaccinés et traités contre les parasites, tandis que certains ont besoin de plus de soins tels que des soins dentaires.

Ils seront logés temporairement au bureau du CATF jusqu’à ce qu’ils reçoivent des soins.

« Chacun de ces chats mérite la possibilité de recevoir les soins dont il a besoin, et nous nous engageons à ce que cela se produise », indique le communiqué.

La reddition intervient pendant une année chargée

Cette dernière facture vétérinaire s’ajoute à une année déjà bien remplie.

Bailot dit que le CATF, ainsi que d’autres agences de secours, sont submergés par les appels de personnes qui ne sont plus en mesure de s’occuper de leurs animaux de compagnie en raison de finances, du retour au travail ou du décès d’un membre de la famille.

Il prévoit que trouver l’espace d’abri nécessaire pour les chats abandonnés pourrait être un problème.

« C’est une préoccupation pour nous », a déclaré Bailot. « Nous espérons qu’avec les chats entièrement contrôlés, ce sera plus facile pour les organisations. »

Une organisation distincte à Calgary demande un autre type d’aide. La Calgary Humane Society est à la recherche de 150 nouvelles familles d’accueil à court terme pour s’occuper des animaux au cours de la prochaine saison des Fêtes.

Les familles d’accueil s’occupent d’animaux qui ne sont pas encore prêts à être adoptés en raison de leur âge, de leur état de santé ou de leur comportement. Le refuge recherche des familles d’accueil pour tout, des chiens, chats et lapins aux rongeurs, oiseaux et reptiles, a-t-il déclaré.

« C’est une excellente opportunité pour les familles qui ne sont peut-être pas prêtes à adopter mais qui ont le temps et la capacité de s’occuper d’un animal pendant qu’elles sont à la maison pour les vacances », a déclaré Sally Johnston, directrice associée des services communautaires, dans un communiqué publié vendredi. .

« C’est une situation gagnant-gagnant pour nous, nos animaux peuvent passer du temps dans un foyer aimant et cela soulage la pression du refuge et de notre personnel. »

La société Calgary Humane fournit aux parents nourriciers des fournitures et des soins vétérinaires pour l’animal qu’ils adoptent, a-t-elle déclaré, et les parents nourriciers à plus long terme sont toujours les bienvenus.

Continue Reading

Tandance