Connect with us

NBA

Les Raptors perdent Siakam sur blessure, échouent contre les Mavs alors que la séquence de 30 points de Doncic atteint 8 matchs

Published

on

Luka Doncic a marqué 35 points, son huitième match consécutif d’au moins 30 pour commencer la saison, alors que les Mavericks ont battu les Raptors de Toronto 111-110 vendredi soir à Dallas.

Le seul autre joueur de la NBA à avoir marqué 30 points ou plus lors des huit premiers matchs d’une saison est Wilt Chamberlain, qui l’a fait lors des huit premiers matchs de 1959-60 et des 23 premiers matchs de 1962-63.

Doncic a joué 36:33 et a dépassé la barre des 30 points avec 18,7 secondes à jouer au troisième quart sur un sauteur à revirement.

Les Raptors ont réduit un déficit de 19 points au troisième quart à 108-105 avec 35,5 secondes à jouer. Doncic a coulé le premier des deux lancers francs avec 15,9 secondes pour prendre une avance de quatre points. OG Anunoby a conduit pour un dunk avec 11 secondes à jouer. Spencer Dinwiddie a réussi deux lancers francs à 3 secondes de la fin, portant le score à 111-107. Anunoby a frappé un 3 points au buzzer.

REGARDER | Doncic mène les Mavericks devant les Raptors:

Les Mavericks battent les Raptors alors que Doncic continue de faire preuve de prouesses

Luke Doncic marque 35 points et mène Dallas devant Toronto 111-110. Doncic et Wilt Chamberlain sont les deux seuls joueurs de l’histoire de la NBA à avoir enregistré au moins 30 points en huit matchs consécutifs pour commencer la saison.

Les Raptors ont perdu Pascal Siakam à cause d’une blessure à l’aine à la fin du troisième quart, et il n’est pas revenu. Il a récolté 18 points en 32 minutes.

Spencer Dinwiddie a récolté 21 points et sept passes pour les Mavericks, qui ont remporté trois matchs consécutifs après avoir partagé leurs six premiers.

Les Mavericks ont dominé les Raptors 14-2 au cours des quatre premières minutes de la seconde mi-temps pour prendre une avance de 73-57. Pendant la course, Doncic a réussi un 3 points, deux lancers francs, deux interceptions, un rebond et une passe décisive.

Anunoby a marqué 27 points et Chris Boucher en a marqué 17 sur le banc pour les Raptors, qui ont remporté des victoires de 30 points et 43 points. Ce dernier, à San Antonio lundi, a été la plus grande marge de victoire sur route de la franchise.

Doncic a marqué 14 points au premier quart, jouant toute la période, et n’en a ajouté que deux au deuxième quart, ne jouant que les 4 1/2 dernières minutes.

REGARDER | Siakam souffre d’une blessure à l’aine contre les Mavericks :

Pascal Siakam des Raptors souffre d’une entorse à l’aine droite contre les Mavericks

L’attaquant torontois Pascal Siakam glisse sur le sol et quitte le match avec une élongation à l’aine droite.

NBA

Tatum aide à élever les Celtics, leaders de la NBA, sur les Raptors

Published

on

Par

Dans une saison de lutte pour trouver une certaine cohérence, l’entraîneur des Raptors de Toronto, Nick Nurse, a estimé que le match à domicile de lundi contre les Celtics de Boston était un bon outil de mesure pour son équipe.

Il est reparti satisfait pour la plupart après avoir perdu une décision de 116-110 contre les Celtics, leaders de la ligue, qui sont tombés sur le fil.

« Je vais toujours me préoccuper de savoir si nous jouons bien au basket », a déclaré Nurse. « Nous avons eu quelques très mauvais trimestres en [recent] jeux auxquels nous n’avons pas très bien joué du tout. Nous nous efforçons juste d’avoir un peu plus de cohérence, un peu plus de construction et de tendance dans la bonne direction pour jouer un bon basket.

« [A win] était là pour être eu ce soir. »

Jayson Tatum avait 31 points et 12 rebonds, tandis que Jaylen Brown avait 22 points pour Boston (20-5).

REGARDER | Les Celtics éliminent les Raptors :

Celtics assez gros en 2e mi-temps pour vaincre les Raptors

Jayson Tatum a marqué 31 points et mené Boston à une victoire de 116-110 contre Toronto lundi.

Pascal Siakam a marqué 29 points, tandis que Scottie Barnes a terminé avec 21 et Gary Trent Jr., en a ajouté 20 pour les Raptors (12-12), qui n’ont perdu que pour la troisième fois au Scotiabank Arena cette saison. OG Anunoby a contribué avec 13 points.

« Je sentais que nous avions bien joué… nous avions une chance de gagner », a déclaré Siakam. « Alors … quand nous nous concentrons et que tout le monde est en bonne santé, tout le monde joue comme nous savons que nous pouvons jouer, je ne pense pas que je crains vraiment qui que ce soit, pour être honnête. »

Les Raptors ont rythmé les Celtics pendant la majeure partie du match et ont mené jusqu’à 10 points en première mi-temps.

Mais Tatum a inscrit 17 points au troisième quart – un de moins que les Raptors combinés – et quand il l’a inscrit avec un roulement de doigt avec 2:33 à faire dans le cadre, le panier a mis Boston en avance de 13. Les Celtics menaient 91- 80 avec un quart à jouer.

Marcus Smart a trouvé Tatum seul devant le banc des Raptors pour un trois facile qui a porté l’avance de Boston à 12, mais un trois points de Trent et un jeu à trois points de Barnes ont ramené Toronto à moins de six avec 2:12 à jouer. Un lancer franc de Siakam en a fait un match à quatre points avant la dernière minute.

Mais le coup de pointe de Blake Griffin avec 26,8 au compteur a fait reculer Boston de sept points et envoyé des centaines de fans des Raptors aux sorties de la Scotiabank Arena.

Siakam a déclaré qu’après une série de blessures et de maladies et quelques pertes horribles sur la route à la Nouvelle-Orléans et à Brooklyn, l’ambiance au sein de l’équipe n’était pas étonnamment mauvaise.

« Tant que ça ne s’attarde pas », a déclaré Siakam. « C’est la NBA, nous essayons de gagner des matchs et ce n’est pas facile. Et je sais que nous sommes habitués à gagner en équipe parce que c’est qui nous sommes. Nous gagnons. Mais ce n’est pas facile. Gagner est difficile, c’est vraiment dur. Et parfois, nous sommes gâtés par le succès que nous avons eu en tant qu’organisation.

Aucune des deux équipes ne menait de plus de 10 points dans une première mi-temps très disputée. Les Celtics ont pris les devants par huit à la fin du premier quart sur un trois points de Sam Hauser, mais les Raptors ont clôturé avec une course de 7-0 et n’ont mené que 27-25 pour commencer le deuxième.

Toronto a effectué une course de 10-1 en seconde, couronnée par quelques lancers francs de Christian Koloko, puis a égalé pratiquement tous les paniers de Boston le reste de la mi-temps pour prendre une avance de 62-56 à la mi-temps.

Continue Reading

NBA

Nike annonce la fin de son partenariat avec le gardien des Nets Kyrie Irving

Published

on

Par

La relation de Kyrie Irving avec Nike est officiellement terminée, a déclaré lundi le fabricant de chaussures et de vêtements de sport, une décision intervenue un mois après que la société a suspendu le garde de Brooklyn dans le cadre des retombées de son tweet sur un lien vers un film contenant du matériel antisémite.

Ce n’était pas une rupture surprise, surtout après que le co-fondateur de Nike, Phil Knight, a déclaré dans les jours qui ont suivi la suspension d’Irving qu’il doutait qu’il y ait une réconciliation.

« Kyrie Irving n’est plus une athlète Nike », a déclaré la société dans un communiqué.

L’agent et belle-mère d’Irving, Shetellia Riley Irving, a déclaré au New York Times que les deux parties « ont mutuellement décidé de se séparer et nous souhaitons simplement le meilleur à Nike ». Irving, sans mentionner Nike par son nom, a semblé aborder la question sur son compte Twitter lundi après-midi.

« Quiconque a même dépensé son argent durement gagné pour tout ce que j’ai jamais publié, je vous considère comme une FAMILLE et nous sommes connectés pour toujours », a écrit le gardien des Nets. « Il est temps de montrer à quel point nous sommes puissants en tant que communauté. »

Irving a porté sa ligne signature de Nike lors des derniers matchs. On ne sait pas si la fin officielle de sa relation avec Nike affectera cela, du moins à court terme. Il a été un athlète Nike pendant toute sa carrière dans la NBA, à partir de 2011, et a obtenu sa première chaussure signature avec la société en 2014.

Lorsque Nike a suspendu Irving début novembre, la société n’était qu’à quelques jours de la sortie du Kyrie 8, ce qui aurait été le dernier né de sa ligne de signature.

« Chez Nike, nous pensons qu’il n’y a pas de place pour les discours de haine et nous condamnons toute forme d’antisémitisme », avait alors déclaré la société basée à Beaverton, dans l’Oregon.

Irving a raté huit matchs avant d’être réintégré par les Nets le 20 novembre. Il s’est excusé ce jour-là auprès de ceux qui se sont sentis menacés ou blessés lorsqu’il a publié un lien vers le documentaire, et a reconnu qu’il aurait dû gérer plus tôt les chances de clarifier s’il avait des propos antisémites. croyances différemment.

« Je ne défends rien qui ressemble à un discours de haine ou à l’antisémitisme ou à tout ce qui va à l’encontre de la race humaine », a déclaré Irving le jour où les Nets l’ont réintégré.

Irving n’a pas manqué d’opinions controversées au cours de sa carrière. Il a demandé à plusieurs reprises si la Terre était ronde avant de finalement s’excuser auprès des professeurs de sciences. L’année dernière, son refus de se faire vacciner contre le COVID-19 lui a valu d’être interdit de jouer dans la plupart des matchs à domicile des Nets.

Continue Reading

NBA

Anunoby afflue en 32 alors que les Raptors rebondissent avec une victoire sur Magic

Published

on

Par

Après s’être creusés dans quelques énormes trous lors de deux vilaines défaites sur la route, les Raptors de Toronto se sont réunis avant le coup d’envoi samedi pour parler d’un meilleur départ.

Message reçu.

OG Anunoby a égalé son sommet de la saison avec 32 points et les Raptors ont mené pratiquement depuis le début en route vers une déroute 121-108 du Orlando Magic samedi.

« Nous voulions juste nous regrouper, être meilleurs. C’était un mauvais pressentiment dans le vestiaire », a déclaré Scottie Barnes, qui a récolté 17 points et 14 rebonds, un sommet de la saison.

Pascal Siakam a terminé avec 26 points et 10 passes, et Fred VanVleet a terminé avec 13 points et sept passes, alors que les Raptors (12-11) ont envoyé le Magic – la pire équipe de la ligue à 5-19 – à leur huitième défaite consécutive.

REGARDER | Anunoby propulse les Raptors devant Magic :

OG Anunoby mène les Raptors à une 3e victoire consécutive à domicile

Toronto passe à 9-2 à domicile alors que OG Anunoby égale son sommet de la saison avec 32 points.

L’ancien Raptor Terrence Ross et le centre de sept pieds deux pouces Bol Bol, qui a couru sur toute la longueur du sol pour un impressionnant dunk à une main, ont marqué 18 points chacun pour mener le Magic.

Les Raptors étaient de retour d’un road trip désastreux de deux matchs que VanVleet avait simplement résumé par : « Nous sommes nuls en ce moment. » Ils se sont creusés un trou de 36 points au début de leur défaite 114-105 vendredi à Brooklyn. C’était une histoire similaire deux nuits plus tôt dans une défaite 126-108 à la Nouvelle-Orléans.

L’entraîneur Nick Nurse était soulagé de voir son équipe renverser la tendance samedi.

« Nous en avons parlé avant le match, nous parlions d’être un peu plus prêts », a déclaré Nurse. « Nous avons également abordé le fait que notre attaque devait peut-être faire bouger un peu plus le ballon, et je pensais que nous l’avions vraiment fait ce soir. Toute la nuit. Cela a évidemment créé de bien meilleurs tirs et beaucoup plus de coupes dans le panier et des choses comme ça. »

Les Raptors ont marqué sur huit de leurs 10 premiers tirs pour prendre une avance de 11 points et ont tiré un grésillement de 71,4% au premier quart. Le tir de revirement de Barnes avec 1,8 seconde à faire dans le cadre les a envoyés dans la seconde avec une avance de 36-22.

« C’était probablement le plus important ce soir, juste prendre un bon départ », a déclaré Anunoby. « Juste jouer dur depuis le début. »

Les Raptors ont étendu leur avance à 17 points au début de la seconde et se sont dirigés vers la mi-temps avec une avance de 64-48.

Scottie Barnes des Raptors dunks sur Bol Bol of the Magic au cours de la première mi-temps samedi soir. (Chris Young/La Presse Canadienne)

Au début du troisième quart-temps, Anunoby a tenté un dunk 360 mais a été rattrapé par Bol.

« Il a tourné trop lentement là-dessus », a déclaré Nurse en riant. « La vitesse sur le cercle doit être un peu plus rapide. »

Ce fut le seul coup dur d’une autre excellente soirée pour Anunoby, qui quelques instants plus tard a arraché le ballon à Moritz Wagner et a terminé avec un dunk en cours d’exécution qui a couronné une course de 25-8 et a donné à Toronto une avance de 33 points. Les Raptors menaient 94-73 avec un quart à jouer.

« OG a eu un excellent match, a levé les yeux au premier ou au deuxième quart-temps, il en avait comme 16 au début », a déclaré Barnes. « Il faisait ce qu’il faisait, se rendre au bord, se rendre à la ligne, faire des tirs. Il s’en sortait de façon incroyable aujourd’hui. »

Ross, qui était un parfait 7 contre 7 sur le terrain, dont quatre à trois points, a marqué à longue distance avec 5:42 à jouer pour ramener le Magic à moins de 17 points. Mais c’est aussi proche que les visiteurs viendraient, et Nurse a remplacé ses partants quelques instants plus tard.

Le Magic a été touché par des blessures et il manquait le meilleur rebondeur Wendell Carter Jr., le meneur de jeu Jalen Suggs et Mo Bamba samedi.

Continue Reading

Tandance