Connect with us

CFL

Les coureurs le gardent en interne avec une nouvelle embauche de coordinateur offensif

Published

on

Les Roughriders de la Saskatchewan ont annoncé cette semaine que Kelly Jeffrey décidera du côté offensif du ballon la saison prochaine.

Le coordinateur offensif nouvellement nommé a été présenté pour la première fois à Rider Nation en 2022 en tant qu’entraîneur des porteurs de ballon de l’équipe. Il faisait auparavant partie du personnel des Elks d’Edmonton en 2020 et a été le coordonnateur des équipes spéciales des Argonauts de Toronto en 2016. Jeffrey a également passé des années à entraîner au niveau collégial au Canada et aux États-Unis avant de rejoindre les rangs professionnels.

Les Roughriders ont terminé avec une fiche de 6-12 la saison dernière et ont raté les séries éliminatoires.

L’attaque des Roughriders a connu des difficultés au cours de la saison 2022. (La Presse canadienne)

Jeffery a déclaré qu’il n’était pas du genre à hésiter devant un défi.

« Je ne recherche pas d’organisations établies, je ne recherche pas [a situation] où tout roule », a déclaré Jeffrey. « Je ne veux pas suivre une légende et avoir les choses faciles, je vois une opportunité. »

En 2008, Jeffrey a assumé les fonctions d’entraîneur-chef à l’Université Mount Allison au Nouveau-Brunswick. Avant sa nomination, l’équipe avait remporté une saison au cours des 34 dernières années, avait remporté trois victoires lors de ses 48 matchs précédents et avait perdu contre l’Université St. Mary’s par plus de cent points en 2001.

Jeffrey a inversé le programme.

Au cours de son mandat, il a remporté des Loney Bowls consécutifs en tant que champions de la Conférence du sport universitaire de l’Atlantique en 2013 et 2014. Après une saison régulière invaincue en 2014, il a été nommé entraîneur de football U Sports de l’année.

« Je suis le gars pour le travail »: Jeffrey

L’ancien coordinateur offensif des Roughriders, Jason Maas, a été congédié en novembre. Il occupait le poste depuis 2019.

Jeffrey a admis qu’il n’était peut-être pas le premier choix pour le poste. Il a déclaré qu’entendre que d’autres personnes avaient rejeté la position alimentait son feu pour mener l’offensive.

« Comme les gens ont refusé, je pense que s’ils sont si géniaux, les circonstances de cette organisation ne devraient pas avoir d’importance », a déclaré Jeffrey. « S’ils s’inquiètent pour l’entraîneur-chef ou le directeur général – leur statut – ces choses ne devraient pas avoir d’importance si vous pensez que vous êtes la personne qu’il vous faut.

« Je suis le gars pour le travail. »

L’entraîneur-chef des Roughriders, Craig Dickenson, a déclaré qu’il était courant d’avoir des postes vacants après une saison difficile et que de nombreux candidats soient considérés pour les postes.

« J’ai l’impression que nous avons trouvé le bon gars. Cela nous a peut-être pris un peu plus de temps que prévu », a déclaré Dickenson. « Mais en fin de compte, nous sommes très satisfaits du gars que nous avons embauché et nous sommes ravis de mettre maintenant de bonnes personnes autour de lui. »

L'entraîneur de football regarde le match sur la touche avec les bras croisés
L’entraîneur-chef des Roughriders de la Saskatchewan, Craig Dickenson, dit qu’il a confiance en son nouveau coordonnateur offensif. (Heywood Yu/La Presse Canadienne)

Qui prendra des clichés sous le centre ?

Le quart-arrière vétéran des Roughriders Cody Fajardo a été mis au banc pour les deux derniers matchs la saison dernière. En 2022, il a été limogé 61 fois en tête de la ligue.

Fajardo a précédemment déclaré aux médias qu’il était ravi de tester l’agence libre en 2023, mais se sentira toujours connecté à la Saskatchewan. Il est actuellement sous contrat avec l’équipe.

« Notre coordinateur offensif aura son mot à dire sur la direction que nous prendrons en tant que quart-arrière », a déclaré Dickenson à propos de l’avenir de Fajardo avec l’équipe.

« J’ai tendu la main à [Fajardo], je ne voulais pas qu’il ait l’impression que nous l’avions oublié parce que ce n’était pas le cas. Il n’y avait tout simplement pas grand-chose à lui dire à l’époque. »

Le joueur de football cherche à passer le ballon tandis que les défenseurs se précipitent sur lui.
Le quart-arrière des Roughriders Cody Fajardo cherche à passer contre les Lions de la Colombie-Britannique. (Darryl Dyck/La Presse canadienne)

Jeffrey a déclaré qu’il plierait l’attaque aux capacités du quart-arrière choisi par l’équipe.

« Si Cody était le gars, nous gagnerions des matchs et nous gagnerions une Coupe Grey. Nous pourrions très bien faire. Jeffrey, qui agira également en tant qu’entraîneur du quart-arrière, a déclaré.

« Tous les noms que nous envisageons, je pense, pourraient réussir, il faut juste que ce soit le bon choix. »

L’attaque des Roughriders a connu des difficultés en 2022. L’équipe a récolté en moyenne 18,9 points par match, le deuxième plus bas de la ligue.

Jeffrey a déclaré qu’il était ravi de prendre en charge l’offensive et qu’il se concentrerait sur des passes à haute efficacité, un jeu de course solide et la remise du ballon entre les mains des meneurs de jeu.

« C’est le travail de mes rêves. Je suis ravi de faire partie de Rider Nation et j’ai hâte que 2023 arrive ici. »

Les Roughriders donnent la priorité aux postes vacants de porteur de ballon et de receveur.

CFL

Le QB canadien Nathan Rourke cherche à se tailler une carrière dans la NFL avec les Jaguars

Published

on

Par

Jouer dans la NFL a longtemps été le rêve de Nathan Rourke.

Quelques jours après avoir signé un accord avec les Jaguars de Jacksonville, le quart-arrière canadien est toujours en train de traiter le mouvement monumental.

« Je suis toujours ici en Colombie-Britannique et je vis toujours dans la maison de mes parents », a déclaré Rourke aux journalistes mardi. « Quand j’arriverai là-bas, je pense que ça va s’enfoncer un peu plus. »

Les derniers mois ont été un voyage épuisant pour le jeune homme de 24 ans né à Victoria.

Peu de temps après avoir guidé les Lions de la Colombie-Britannique vers les séries éliminatoires en novembre, Rourke s’est lancé dans une tournée prolongée qui l’a vu s’entraîner pour une douzaine de clubs de la NFL. Des semaines à zigzaguer sur le continent et à négocier des contrats ont pris fin dimanche lorsqu’il a signé un contrat de recrue avec les Jaguars.

« C’était amusant pour moi de pouvoir voir différents bâtiments et de rencontrer différentes personnes et de voyager dans certaines villes des États-Unis où je n’étais jamais allé auparavant. Tout était amusant », a-t-il déclaré. « Mais le processus d’évaluation est un peu brutal. Et je suis content que ce soit fini et que je vais dans un endroit où je me sens désiré. »

Après avoir été ignoré lors du repêchage de la NFL en 2021, Rourke a rejoint les Lions, qui l’ont sélectionné 15e au total lors du repêchage de la LCF en 2020.

Le produit de l’Ohio de six pieds deux pouces et 209 livres a passé la campagne 2021 à soutenir Michael Reilly avant de prendre la relève dans une campagne époustouflante la saison dernière.

Il a rapidement attiré l’attention, lançant pour 3 349 verges – dont trois performances avec plus de 400 verges – avec 25 touchés et 10 interceptions en 10 apparitions en saison régulière. Il a ajouté 304 verges au sol avec sept touchés au sol.

Une blessure au pied qui a nécessité une intervention chirurgicale a interrompu sa campagne en août, mais Rourke est revenu dans la finale de la saison régulière des Lions, puis a mené l’équipe 12-6 à une victoire de 30-16 contre les Stampeders de Calgary en demi-finale de la division Ouest. La Colombie-Britannique a finalement perdu 28-20 contre les Blue Bombers de Winnipeg dans la finale de l’Ouest.

Alors que Rourke travaillait pour 12 clubs de la NFL, d’autres ont appelé pour se renseigner. La décision finale était entre Jacksonville, les Raiders de Las Vegas et les Browns de Cleveland.

« En fin de compte, il s’agissait de pouvoir concourir pour être le n ° 2 et d’être à un jeu », a-t-il déclaré. « Et c’était important pour nous. »

Le QB canadien a entendu de nombreux conseils alors qu’il évaluait ses options, y compris quelques mots de sagesse d’un autre ancien de la LCF, Henry Burris.

Le triple champion de la Coupe Grey et membre du Temple de la renommée du football canadien a également joué dans la LCF et la NFL, et travaille maintenant comme entraîneur du contrôle de la qualité offensive à Jacksonville.

« Il a vécu cela lui-même et il a dit que s’il pouvait recommencer, il aurait aimé rester dans la LCF simplement à cause de son timing et de la situation dans laquelle il s’est retrouvé », a déclaré Rourke.

« Il a dit que la situation n’était pas bonne pour lui, mais s’il y a une situation qui est bonne, où je peux voir une chance de pouvoir jouer à un moment donné, alors je la saisis. C’est ce que je fais. »

Prêt à concourir à Jacksonville

Jacksonville a déjà un solide partant en Trevor Lawrence, premier au classement général du repêchage de la NFL en 2021. Rourke a déclaré qu’il ne cherchait pas à rivaliser avec le natif de 23 ans de Knoxville, au Tennessee, pour la première place.

« Je pense [Lawrence is] un quart-arrière fantastique », a-t-il déclaré. « Je ne lui souhaite que le meilleur cette année et je serai là pour le soutenir l’année prochaine.

« Mais mon travail consiste à me créer un emploi là-bas. Et vous ne savez jamais ce qui se passe – vous jouez bien en pré-saison, une autre équipe pourrait vous aimer et vous partez de là. Mais je pense que descendre là-bas et être un partie de ce processus est le meilleur moyen de solidifier un emploi à l’avenir. »

Bien que jouer dans sa province natale ait été « vraiment spécial », Rourke a déclaré que continuer à jouer dans la LCF ne lui offrirait tout simplement pas les opportunités dont il rêvait depuis son enfance.

« Je pense que faire partie d’une équipe de la NFL et obtenir un film de la NFL, que ce soit en pré-saison ou en saison régulière, est vraiment important pour pouvoir se solidifier en tant que starter de la NFL », a-t-il déclaré. « Je ne pense pas que cela se produise si vous jouez une autre année dans la LCF. Je ne le pense tout simplement pas.

« Et je pense que le but en ce moment est d’être dans une position où je suis à un jeu de jouer. »

Diriger une équipe de la LCF a enseigné au jeune quart-arrière de précieuses leçons, comme comment être un professionnel et se préparer chaque semaine.

L’équipe des Lions de 2022 était spéciale, a déclaré Rourke, et restera avec lui, peu importe où il se retrouvera.

« C’est un groupe que je n’oublierai pas de si tôt », a-t-il déclaré. « Je pense qu’ils ont en quelque sorte augmenté mes attentes en termes de ce à quoi devrait ressembler une LCF ou un vestiaire professionnel – à quel point vous devriez vous sentir bien, et comment vous devriez vous sentir pour vos coéquipiers, et à quel point vous devriez être intégré, et comment vous devriez venir travailler tous les jours. Ce groupe a vraiment créé ce précédent pour moi.

« Donc, je pense que tout au long de ma carrière, je vais regarder ce groupe et me dire: » C’est là que la barre est fixée. Et je suis vraiment, vraiment chanceux pour cette partie. »

Continue Reading

CFL

Les Blue Bombers ramènent l’ailier défensif Jeffcoat pour une 6e saison

Published

on

Par

Manitoba

Les Blue Bombers de Winnipeg ont signé à nouveau l’ailier défensif Jackson Jeffcoat pour une prolongation de contrat d’un an, a annoncé l’équipe lundi.

L’ailier défensif devait être agent libre le mois prochain, mais a été re-signé pour une prolongation d’un an

Jackson Jeffcoat des Blue Bombers de Winnipeg, à droite, applique une pression sur le quart-arrière des Argonauts de Toronto Nick Arbuckle dans cette photo d’archive d’août 2021. (John Woods/La Presse Canadienne)

Les Blue Bombers de Winnipeg ont signé à nouveau l’ailier défensif Jackson Jeffcoat pour une prolongation de contrat d’un an, a annoncé l’équipe lundi.

Jeffcoat devait être agent libre en février, mais il sera plutôt de retour pour sa sixième saison avec les Bombers.

Le joueur de 32 ans a réussi 20 plaqués défensifs, quatre sacs, une interception et un échappé forcé en 2022, malgré six matchs manqués.

Il a également réussi deux sacs et un échappé forcé lors de deux matchs d’après-saison alors que Winnipeg n’a pas remporté une troisième victoire consécutive de la Coupe Grey avec une défaite de 24-23 contre Toronto en finale.

Jeffcoat a réalisé neuf sacs, un sommet en équipe et en carrière, ainsi que quatre meilleurs échappés forcés de la ligue en 12 matchs au cours de la saison 2021. Il a été nommé joueur étoile de la LCF et de la division Ouest pour ses efforts.

Le joueur de ligne de six pieds trois pouces et 243 livres a 126 plaqués défensifs, 30 sacs, 10 échappés forcés et deux interceptions en 64 matchs en carrière avec les Bombers.

Corrections et précisions|Soumettre un conseil d’actualité|

Continue Reading

CFL

Le QB Masoli des Redblacks en proie aux blessures a prolongé son contrat jusqu’en 2024

Published

on

Par

Le quart-arrière Jeremiah Masoli a signé une prolongation de contrat avec le Rouge et Noir d’Ottawa.

L’Américain de 34 ans est désormais sous contrat jusqu’à la saison 2024. Masoli entame sa deuxième saison avec les Redblacks après avoir signé avec l’équipe le 7 février 2022.

« Avoir de la constance au poste de quart-arrière est un élément clé pour avoir du succès en tant qu’équipe de la LCF, donc nous sommes très heureux de pouvoir garder Jeremiah Masoli en rouge et noir dans un avenir prévisible », a déclaré le directeur général des Redblacks, Shawn Burke.

« Jeremiah a fait ses preuves en tant que leader sur et en dehors du terrain, et nous rend meilleurs en tant qu’équipe lorsqu’il a le ballon entre les mains. »

Il a disputé quatre matchs avec Ottawa cette saison, complétant 66,7 % de ses passes pour 1 083 verges et deux touchés.

Masoli a également couru pour 39 verges et un touché, avant la fin de sa saison en raison d’une blessure lors de la semaine 5 à la suite d’un coup sûr illégal du joueur de ligne défensive de la Saskatchewan Garrett Marino qui a suscité un tollé dans toute la Ligue canadienne de football.

En 2019, Masoli a battu Hamilton avec un dossier de 5-1 pour ouvrir la campagne avant de se déchirer le ligament croisé antérieur de son genou gauche lors d’une victoire de 23-15 contre les Blue Bombers de Winnipeg qui a mis fin à sa saison.

Après avoir fait partie de l’alignement d’Edmonton, Masoli a été échangé aux Tiger-Cats de Hamilton en février 2013.

Il a disputé 112 matchs avec les Ticats, complétant 1 203 passes pour 15 555 verges et 82 touchés, se précipitant également pour 1 507 verges et 19 touchés en 252 courses, aidant Hamilton à une paire d’apparitions à la Coupe Grey.

Il a été nommé joueur étoile de la LCF Est en 2018 et détient le record de la ligue pour le plus grand nombre de passes complétées consécutives dans un match (23), établi le 23 juillet 2016.

Continue Reading

Tandance