Connect with us

NBA

Les coéquipiers des Raptors pensent que Siakam a ce qu’il faut pour devenir l’un des 5 meilleurs joueurs de la NBA

Published

on

Il n’est pas question de battre Pascal Siakam au gymnase le matin.

L’attaquant des Raptors de Toronto donne le ton au camp d’entraînement à Victoria, étant le premier à l’entraînement et le dernier à partir. Siakam a déclaré un noble objectif lors de la journée des médias lundi d’être l’un des cinq meilleurs joueurs de la NBA. Ses coéquipiers croient qu’il a l’éthique de travail pour y arriver.

« Pascal est l’un des travailleurs les plus acharnés que j’aie jamais vus, a déclaré l’attaquant Khem Birch. « Quand il se réveille le matin, je ne pense même pas qu’il déjeune ou qu’il s’étire. Il s’entraîne pendant des heures avant l’entraînement, s’entraîne, puis s’entraîne encore une heure après l’entraînement. Je n’ai jamais rien vu de tel.

« Je pense qu’il va être très spécial, bientôt. Cela va être une très grande année pour lui. »

Siakam, 28 ans, a été nommé joueur le plus amélioré de la ligue lors de la saison de championnat des Raptors en 2019 et a remporté les honneurs des étoiles l’année suivante. Il a été All-NBA deux fois au cours des trois dernières saisons.

Il a connu des moments difficiles au début de la pandémie de COVID-19 et a été la cible de racistes sur les réseaux sociaux après avoir lutté dans la bulle NBA en 2020.

Siakam a démarré lentement la saison dernière après avoir raté le camp d’entraînement et les 10 premiers matchs en raison d’une opération à l’épaule hors saison, mais a rebondi à 22,8 points en moyenne et à 8,5 rebonds, un sommet en carrière.

« J’ai juste l’impression qu’il est temps de franchir une autre étape. J’y ai toujours cru. J’ai essayé chaque année de franchir une autre étape », a déclaré Siakam lors de la journée des médias de lundi. « Après l’année que j’ai eue, j’ai juste l’impression qu’il y a tellement de choses sur lesquelles je peux m’améliorer, et la prochaine étape, comme si j’étais All-NBA, j’ai été All-Star. Je veux être un joueur parmi les cinq premiers de la ligue. Je veux être l’un des meilleurs et je ferai tout ce que je peux pour y parvenir.

« Je pense que je suis prêt pour ça, ouais, il est temps. »

« Accro à ce sentiment d’être génial »

Il s’est hérissé après l’entraînement de jeudi à l’Université de Victoria lorsqu’on lui a demandé de donner des détails sur son but parmi les cinq premiers.

« Je ne pense pas avoir besoin de m’expliquer, j’ai dit ce que j’ai dit », a-t-il déclaré. « Je dois juste être un meilleur joueur … et je pense que nous devons gagner en équipe. Évidemment, j’ai des objectifs individuellement, mais cela n’a pas d’importance jusqu’à ce que nous arrivions à un point où nous sommes une équipe de premier plan dans la ligue ou nous sommes là-haut. Tout cela viendra avec tout le reste.

REGARDER | Siakam réalise un triple-double face aux 76ers :

Le triple-double monstre de Siakam mène les Raptors devant les 76ers

Toronto bat Philadelphie 119-114, Pascal Siakam enregistre 37 points, 11 rebonds et 12 passes pour son troisième triple-double en carrière.

Le nouvel entraîneur adjoint des Raptors, Rico Hines, qui a travaillé avec Siakam à chaque intersaison depuis 2016, a déclaré avoir constaté un changement de mentalité chez l’attaquant camerounais.

« Il a toujours été un gars sympa. Et maintenant, il devient un peu plus méchant. Et c’est bien », a déclaré Hines. « Nous voulons qu’ils continuent à grandir dans cet aspect, car c’est ce qu’il faut pour que vous soyez l’une des élites … nous parlons beaucoup [about] être accro à être génial et être accro à ce sentiment d’être génial, et c’est la plus grande croissance que j’ai vue. »

Hines a déclaré que Siakam a toujours été un travailleur acharné, et c’est plus ou moins la même chose au camp de Victoria.

« Il est ici deux heures avant l’entraînement, et il est en pleine sueur, trempé avant même que nous commencions l’entraînement. C’est qui il est », a déclaré Hines.

Siakam, qui a été repêché 27e au total en 2016 et, comme le gardien All-Star Fred VanVleet, a gravi les échelons dans l’équipe affiliée à la G League Raptors 905, on lui a demandé si son éthique de travail pouvait déteindre sur les jeunes joueurs du camp.

« Je ne suis pas super bavard, et je crois juste que chaque jour ils viennent me voir, chaque jour je suis le premier dans le gymnase, je pense que cela leur montre juste… ils vont en quelque sorte prenez-le simplement en voyant mon travail et à quel point je crois en ce que je fais. »

Les Raptors se rendront à Edmonton samedi pour accueillir les Utah Jazz lors de leur premier match de pré-saison dimanche.

NBA

Siakam stellaire de retour dans la formation après 10 matchs d’absence alors que les Raptors battent les Cavaliers

Published

on

Par

Pascal Siakam n’a pas tardé à montrer ce qui manquait aux Raptors de Toronto.

De retour après une absence de 10 matchs, Siakam a marqué les premiers points de Toronto du match en route vers 18 points et 11 rebonds pour aider les Raptors à une victoire de 100-88 contre les Cavaliers de Cleveland lundi.

OG Anunoby a récolté 20 points, tandis que Gary Trent Jr. a terminé avec 14, Fred VanVleet a marqué 13, Scottie Barnes a terminé avec 11 et Thaddeus Young a ajouté 10 pour Toronto (11-9).

Evan Mobley a récolté 18 points et 15 rebonds pour battre Cleveland (13-8), tandis que Darius Garland a ajouté 18 points.

La blessure de Siakam a été un coup dur après son début de saison torride. Il affichait une moyenne de 24,8 points, 9,3 rebonds et 7,7 passes décisives avant de glisser sur le terrain de Dallas le 4 novembre et de se tendre un muscle adducteur (aine). Les Raptors sont allés 5-5 en son absence.

REGARDER | Siakam fort en retour victorieux :

Les Raptors battent les Cavaliers alors que Siakam ouvre la voie à son retour

Toronto bat Cleveland 100-88, Pascal Siakam enregistre 18 points, 11 rebonds et 5 passes décisives à son retour à l’action après avoir raté 10 matchs en raison d’une entorse à l’adducteur droit.

Le joueur de 28 ans a montré peu de signes de rouille à son retour, enregistrant huit points et quatre rebonds lors de son premier quart de travail de sept minutes et demie avant de prendre une pause.

Le match a été serré tout au long de la première mi-temps, aucune des équipes ne menant à deux chiffres. La course 8-0 des Raptors au milieu du troisième quart leur a permis de gagner 16 points, et le lancer franc de Chris Boucher a fait une différence de 18 points en fin de période. Toronto menait 80-67 pour commencer le quatrième.

Trent Jr., qui a été embourbé dans une crise de tir, a frappé un trois points avec 5:55 à jouer pour étendre l’avance des Raptors à 20 points. Avec 3:11 à jouer, Raul Neto harcelait VanVleet avant que le gardien des Raptors ne marque calmement sur un trois points. Le panier a été le point d’exclamation d’une victoire solide et a fait rugir la foule de 19 800 spectateurs à la Scotiabank Arena. L’entraîneur Nick Nurse a remplacé ses partants peu de temps après.

Les Raptors ont tiré 44% dans la nuit et 42,9% à trois points. Les Cavs étaient un horrible 18,4% derrière l’arc.

Le trois points d’Anunoby avec 3:17 à faire au premier quart a permis aux Raptors de prendre sept points, mais ils ne menaient que 26-24 pour commencer le deuxième.

Les Raptors ont finalement mis une certaine distance sur Cleveland au deuxième quart, prenant une avance de neuf points avec une course de 12-3. Toronto a pris un avantage de 52-43 à la mi-temps.

Continue Reading

NBA

Anunoby et VanVleet se combinent pour 52 points, mènent les Raptors épuisés devant les Mavericks

Published

on

Par

Fred VanVleet a rebondi d’une maladie pour marquer 26 points, tandis que OG Anunoby a ajouté 26 points et neuf rebonds et les Raptors épuisés de Toronto ont battu les Dallas Mavericks 105-100 samedi.

Chris Boucher a terminé avec 22 points, dont un gros panier dans les dernières secondes pour Toronto (10-9). Juancho Hernangomez a marqué 10 points.

Luka Doncic a mené les Mavericks (9-9) avec 24 points, neuf passes et sept rebonds.

Les Raptors ont été durement touchés par les blessures et la maladie, commençant leur 10e alignement samedi en 19 matchs. VanVleet avait raté trois des cinq matchs précédents avec une maladie non COVID et s’est déclaré toujours malade la nuit où il a marqué 23 points lors de la victoire de Toronto contre Miami le 16 novembre.

Les Raptors restent sans Scottie Barnes (entorse du genou), Pascal Siakam (entorse de l’adducteur), Precious Achiuwa (entorse de la cheville), Dalano Banton (entorse de la cheville), Otto Porter Jr. (orteil disloqué) et Justin Champagnie (mal au dos).

Et ils avaient l’air d’être là pour une longue nuit après un départ terrible samedi. Mais ils ont récupéré leur chemin, prenant leur première avance au début de la seconde mi-temps, et ont gagné jusqu’à 11 points à la fin du troisième quart. Anunoby et VanVleet ont combiné pour 16 points dans le troisième et Toronto menait 81-73 pour commencer le quatrième.

Dallas a repris la tête, mais lorsque Boucher a lancé un dunk alley-oop à une main de VanVleet avec 6:57 à jouer, le panier a donné une avance de 90-85 à Toronto.

Anunoby a marqué six points consécutifs pour donner une avance d’un point aux Raptors avant que Boucher ne soit victime d’une faute sur un sauteur avec 31,4 secondes à jouer, tombant au sol. Le natif de Montréal a agité ses bras de haut en bas pour que les fans de la Scotiabank Arena – qui étaient debout – l’acclament. Ils ont accepté avec plaisir.

REGARDER | Le retour de VanVleet dans la gamme élève les Raptors sur les Mavericks :

Le retour de VanVleet dans la gamme permet aux Raptors de vaincre les Mavericks

Fred VanVleet de Toronto a marqué 26 points alors que les Raptors ont battu les Mavericks de Dallas 105-100.

Doncic a répondu avec un sauteur, puis Thaddeus Young a réussi deux lancers francs pour une avance de trois points à Toronto avec 16,6 secondes à jouer. Dorian Finney-Smith a lancé une passe errante avec 5,0 secondes à jouer directement entre les mains de Young, et c’était le match.

Les Raptors ont trébuché sur un départ horrible et ont traîné de 15 points à mi-chemin du cadre. Les Mavs étaient si dominants que Dwight Powell s’est arrêté pour attacher sa chaussure pour une possession entière de Dallas et les Mavs ont quand même marqué dessus.

Boucher a fourni une grande étincelle sur le banc avec 10 points et six rebonds, et les Raptors ont clôturé le quart avec une course de 17-7 et traînaient 29-24 pour commencer le deuxième.

Toronto a continué à combler le déficit et le flotteur de Boucher 1:09 après le début de la deuxième demie a donné aux Raptors leur première avance. Anunoby a converti un jeu à trois points 57 secondes avant la mi-temps, donnant une avance de sept à Toronto, et les Raptors menaient 54-52 à la pause.

L’entraîneur des Raptors Nick Nurse a eu des mots gentils pour Dwight Powell, natif de Toronto, qu’il a entraîné dans l’équipe canadienne. « C’est une personne formidable. Un gars de caractère, travailleur et sensé. Il joue très fort, il joue pour gagner, il se soucie de ses coéquipiers et il continue de s’améliorer », a déclaré Nurse à propos de Powell, qui a commencé pour les Mavs dimanche. « C’est un excellent joueur d’équipe. »

Les Raptors portaient leurs maillots noir et or City Edition. VanVleet portait des chaussures dorées. Toronto accueille les Cleveland Cavaliers lundi pour couronner ce match à domicile de trois matchs.

Continue Reading

NBA

VanVleet des Raptors, Barnes mis à l’écart contre les Nets

Published

on

Par

Les blessures et les maladies continuent d’augmenter pour les Raptors de Toronto.

Fred VanVleet faisait partie des joueurs répertoriés comme absents contre les Brooklyn Nets mercredi avec une maladie non COVID.

Sont également absents la recrue NBA en titre de l’année Scottie Barnes (entorse du genou) et Dalano Banton (entorse de la cheville).

L’attaquant étoile Pascal Siakam, Precious Achiuwa et Otto Porter Jr. sont également toujours à l’écart des blessures, laissant les Raptors avec 10 joueurs disponibles pour affronter Brooklyn.

Chris Boucher et Gary Trent Jr. ont été répertoriés comme disponibles pour les Raptors après avoir raté le match de Toronto samedi contre Atlanta avec des maladies non COVID.

Continue Reading

Tandance