Connect with us

Football

Les Canadiennes cherchent à prolonger leur séquence de 4 victoires consécutives dans une série de 2 matchs contre le Brésil

Published

on

Le Canada, stimulé par le retour des capitaines Christine Sinclair et Ashley Lawrence, affrontera un ennemi familier au Brésil vendredi dans le premier d’une série amicale internationale de deux matchs.

Les Canadiennes, septièmes au classement, affronteront d’abord le Brésil, 9e à Santos, avant le match retour mardi à Sao Paulo.

Le Canada a une fiche de 8-9-9 contre le Brésil depuis leur première rencontre en 1996.

Leur rencontre la plus récente a eu lieu aux Jeux olympiques de Tokyo, où les Canadiens l’ont emporté 4-3 lors d’une séance de tirs au but après que le match de quart de finale se soit terminé à 0-0.

« Je pense qu’ils ont évolué depuis les Jeux olympiques », a déclaré l’entraîneur Bev Priestman jeudi. « Je me souviens que ce match n’était pas le plus excitant. Je pense que vous aviez deux équipes fatiguées … Je pense qu’elles ont ajouté des jambes à l’équipe. »

« Cela représentera ce que nous avons toujours vu du Brésil, qui est un match vraiment difficile », a-t-elle ajouté. « Ils sont excellents en transition. Nous allons avoir toutes nos normes et habitudes à la fois défensivement, mais aussi être courageux en attaque pour les débloquer et essayer de les blesser. »

Le Canada a également battu le Brésil 2-1 dans le match pour la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Rio 2016.

Priestman manque encore une fois de joueurs.

L’entraîneure-chef Bev Priestman, au centre, sera privée d’un grand nombre de ses joueuses typiques dont Vanessa Gilles (14). (Koki Nagahama/Getty Images)

Janine Beckie (Portland), Vanessa Gilles (Olympique Lyonnais, France), Deanne Rose (Reading, Angleterre), Allysha Chapman (Houston Dash) et les joueuses collégiales Simi Awujo et Zoe Burns (USC), Jade Rose (Harvard) et Jayde Rivière ( Université du Michigan) sont tous indisponibles.

Les Canadiennes sont sur une séquence de quatre victoires consécutives avant le voyage au Brésil.

Mais Sinclair, Lawrence et Gabrielle Carle, absents dans la fenêtre d’octobre qui a vu des victoires contre le Maroc n°29 (4-0) et l’Argentine n°76 (2-0), reviennent dans la formation pour les matchs au Brésil.

Sinclair, 39 ans, et Lawrence, 27 ans, comptent 428 sélections canadiennes à eux deux.

« Vous verrez absolument les deux », a déclaré Priestman. « Je pense qu’il pourrait y avoir entre six et huit matchs avant le coup d’envoi d’une Coupe du monde. Vous regardez ces deux joueurs et ils sont une partie importante du succès de cette équipe.

« J’ai ressenti l’impact des deux très très rapidement (à l’entraînement). Ashley a l’air fraîche, semble prête à partir. Et Christine apporte à la fois la norme technique au milieu de terrain mais aussi le leadership – et juste le calme, pour être honnête . Elle a beaucoup d’expérience et je pense que tout le monde autour d’elle ressent la même chose. »

Le Canada et le Brésil se sont qualifiés pour la Coupe du monde de l’an prochain en Australie et en Nouvelle-Zélande. Les Canadiens ont été tirés au sort dans la poule B avec l’Australie (13e), l’Irlande (24e) et le Nigeria (45e).

Deanne Rose et Chapman restent blessés tandis que Gilles revient tout juste d’une mise à pied pour blessure. Beckie prend une « pause planifiée » après une saison prolongée qui a commencé avec Manchester City et s’est terminée avec les Portland Thorns.

Les joueurs universitaires manquants ont des engagements scolaires.

Avec des places disponibles, Priestman a convoqué trois membres de l’équipe canadienne des moins de 17 ans.

Il s’agit des premières invitations seniors pour l’arrière Ella Ottey et les attaquantes Amanda Allen et Annabelle Chukwu. Toutes les trois figuraient parmi les meilleures joueuses du Canada lors de la récente Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA en Inde, où les jeunes Canadiennes n’ont pas réussi à se qualifier pour les huitièmes de finale après avoir obtenu une fiche de 0-1-2 en poule.

« C’est vraiment une exposition et une chance de voir comment ils s’intègrent dans ce groupe. Ce que je dirais, c’est qu’ils n’ont pas l’air déplacés du tout », a déclaré Priestman.

L’équipe de Priestman a une fiche de 10-2-3 cette année, les Américains les mieux classés (1-0) lors de la finale du championnat CONCACAF W au Mexique en juillet et l’Espagne n ° 6 dans la Coupe Arnold Clark en Angleterre en Février.

En septembre, les Canadiens ont gagné deux fois (1-0 et 2-1) en Australie.

Priestman a noté que les Canadiennes ont affronté une équipe de tous les continents en 2022.

« Je ne sais pas si cela a été une chose dans le passé », a-t-elle déclaré. « Nous avons également ciblé davantage d’adversaires européens en raison de leur présence à la Coupe du monde. »

« Je pense donc que (la) (série) australienne et ce test brésilien sont quelque chose dont nous avons besoin », a-t-elle ajouté.

Les Canadiennes ne reviendront pas à la Coupe Arnold Clark en février, l’Italie (14e), la Corée du Sud (17e) et la Belgique (20e) rejoignant l’Angleterre, classée quatrième.

Priestman a déclaré qu’elle recherchait une opposition différente dans la fenêtre de février.

Les hommes canadiens, classés 41e au monde, sont également en action vendredi, affrontant Bahreïn, numéro 85, à Mamama. John Herdman n’a pas son équipe complète pour l’échauffement avant la Coupe du monde, avec des clubs européens toujours en action.

La liste du Canada

Gardiens : Sabrina D’Angelo, Vittsjo GIK (Suède); Lysianne Proulx, SCU Torreense (Portugal); Kailen Sheridan, Vague de San Diego (NWSL).

Défenseurs : Kadeisha Buchanan, Chelsea (Angleterre); Gabrielle Carle, Kristianstads DFF (Suède); Ashley Lawrence, Paris Saint-Germain (France); Marie Levasseur, Fleury FC (France); Ella Ottey, Centre national de développement Ontario; Bianca St-Georges, Chicago Red Stars (NWSL); Sura Yekka, AC du Havre (France) ; Shelina Zadorsky, Tottenham (Angleterre).

Milieux de terrain : Jessie Fleming, Chelsea (Angleterre); Julia Grosso, Juventus (Italie); Quinn, OL Reign (NWSL); Sophie Schmidt, Houston Dash (NWSL); Désirée Scott, Courant de Kansas City (NWSL); Christine Sinclair (capitaine), Portland Thorns (NWSL).

Attaquants : Amanda Allen, Centre national de développement Ontario; Annabelle Chukwu, Centre national de développement Ontario; Jordyn Huitema, OL Reign (NWSL); Cloé Lacasse, SL Benfica (Portugal); Clarissa Larisey, Glasgow Celtic (Écosse); Adriana Leon, Manchester United (Angleterre); Nichelle Prince, Houston Dash (NWSL); Evelyne Viens, Kristianstads DFF (Suède).

Football

Le Maroc étourdit l’Espagne aux tirs au but pour se qualifier pour la Coupe du monde

Published

on

Par

Le Maroc s’est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe du monde pour la première fois, battant l’Espagne 3-0 lors d’une séance de tirs au but mardi.

Pablo Sarabia, Carlos Soler et Sergio Busquets ont raté leurs tirs au but pour l’Espagne, Sarabia frappant le poteau et le gardien marocain Yassine Bounou arrêtant les deux autres.

Les équipes ont fait match nul 0-0 en temps réglementaire et en prolongation.

Le Maroc a été la plus grande surprise du tournoi et affrontera ensuite le Portugal ou la Suisse.

Le Maroc est la seule équipe hors d’Europe ou d’Amérique du Sud à se qualifier pour les quarts de finale. C’est la seule nation arabe – et africaine – qui reste dans le tournoi.

Continue Reading

Football

Wilfried Nancy quitte CF Montréal pour prendre la relève en tant qu’entraîneur-chef de Columbus Crew

Published

on

Par

Wilfried Nancy, finaliste du titre d’entraîneur de l’année en MLS, a quitté le CF Montréal pour prendre la relève du Columbus Crew.

CF Montréal affirme que l’équipe a conclu un accord financier avec Columbus qui permettra à Nancy, qui était toujours sous contrat avec Montréal jusqu’à la saison 2023, de se joindre à l’équipage.

« Malgré les efforts du club pour que Wilfried continue notre projet, nous avons été obligés d’accepter sa décision de quitter l’organisation. Nous voulons des gens qui veulent être avec nous et Wilfried a choisi une autre voie », a déclaré le président du CF Montréal, Gabriel Gervais. « Je tiens à le remercier pour toutes ses années avec le club et en particulier pour ce qu’il a accompli avec l’équipe première au cours des deux dernières saisons. Nous lui souhaitons, ainsi qu’à ses assistants, la meilleure des chances dans leur future carrière. »

Nancy emmène trois membres de son équipe montréalaise – l’entraîneur adjoint Kwame Ampadu, le préparateur physique Jules Gueguen et l’analyste vidéo Maxime Chalier – avec lui à Columbus.

Nancy, 45 ans, succède à Caleb Porter, qui a été licencié un jour après la fin de la saison régulière le 9 octobre avec le Crew (10-8-16) terminant huitième de la Conférence Est, manquant les séries éliminatoires pour une deuxième consécutive. an.

Nancy, quant à elle, a mené Montréal au deuxième rang dans l’Est avec une fiche de 20-9-5. Montréal a ouvert les séries éliminatoires en battant Orlando 2-0 avant de s’incliner 3-1 contre le New York City FC en demi-finale de l’Est.

La saison régulière a vu Montréal établir des records de franchise pour les victoires (20), les points (65) et les buts marqués (63), entre autres. Ses 35 points à l’extérieur étaient également un record de la MLS à l’époque sans fusillade.

Nancy a perdu de peu contre Jim Curtin de Philadelphie lors du scrutin pour le prix Sigi Schmid de l’entraîneur de l’année 2022. Curtin avait 23,57% des voix du personnel technique, des médias et des joueurs de la MLS, tandis que Nancy avait 23,47%.

Montréal a déjà connu beaucoup de roulement avec le milieu de terrain vedette américain Djordje Mihailovic et les internationaux canadiens Alistair Johnston et Ismael Kone qui ont déménagé dans des clubs en Europe.

Nancy a succédé à Thierry Henry comme entraîneur-chef de Montréal en mars 2021 après que l’ancien attaquant vedette a annoncé son départ du club pour des raisons familiales.

Nancy a occupé divers postes à Montréal, en tant qu’entraîneur de l’académie du club depuis sa création en 2011. Il a entraîné les équipes des moins de 16 ans, des moins de 18 ans et des moins de 21 ans du club avant de devenir entraîneur adjoint de la première équipe en 2016. .

Née à Toulon, Nancy a joué de 1995 à 2005 en France.

Continue Reading

Football

Diana Matheson annonce l’arrivée de la ligue canadienne de soccer professionnel féminin en 2025

Published

on

Par

Diana Matheson annonce l'arrivée de la ligue canadienne de soccer professionnel féminin en 2025

La double médaillée olympique Diana Matheson annonce qu’elle lance une ligue canadienne de soccer professionnel féminin qui débutera au printemps 2025.

Continue Reading

Tandance