Connect with us

CFL

Le commissaire de la LCF, Ambrosie, estime que la nouvelle entente avec les joueurs offre des avantages aux deux parties

Published

on

Pour la première fois depuis des mois, Randy Ambrosie ne peut penser qu’au football.

Le commissaire de la LCF était de bonne humeur vendredi, et pour cause. Jeudi soir, les membres de l’Association des joueurs de la LCF ont ratifié une convention collective de sept ans avec la ligue, mettant fin à une négociation longue et parfois controversée qui ne comprenait que la deuxième grève de l’histoire de la ligue et la première depuis 1974.

« Juste un sentiment de joie que nous pouvons maintenant attendre avec nos joueurs », a déclaré Ambrosie lors d’un entretien téléphonique vendredi. « Au lieu d’être de l’autre côté de la table, maintenant nous pouvons nous asseoir du même côté de la table l’un à côté de l’autre et je suis vraiment excité à ce sujet.

« Nous avons une belle piste devant nous … nous avons un arrangement avec nos joueurs qui nous permet de réaliser peut-être quelque chose que nous n’avons jamais eu auparavant, qui est de nous redéfinir presque d’une manière nouvelle, d’une manière positive et c’est excitant. »

La CCT doit encore être ratifiée par le conseil des gouverneurs de la LCF. Ambrosie a déclaré jeudi soir que le vote aurait lieu bientôt.

La nouvelle CBA offre certainement des gains aux membres de la CFLPA, à commencer par une prime de ratification d’environ 2 450 $ par joueur, selon des sources de la ligue. Les sources ont parlé sous couvert d’anonymat, car ni la LCF ni le syndicat n’ont fourni de détails précis sur la nouvelle entente.

Les équipes de la LCF auront également sept partants canadiens et 21 au total sur les alignements cette année. En 2023, ce nombre passe à huit, dont un américain nationalisé – un joueur américain qui a passé cinq ans dans la LCF ou au moins trois ans avec la même équipe.

Les clubs pourront également faire tourner deux Américains nationalisés jusqu’à 49% des clichés. Les équipes peuvent passer à la rotation de trois Américains nationalisés en 2024, mais les deux franchises affrontant le plus de Canadiens à la fin de la saison recevront des choix de deuxième ronde supplémentaires.

Et les sept partants canadiens purs par match resteront intacts pendant toute la durée de l’entente, qui pourra être rouverte après cinq ans lorsque l’entente de diffusion de la LCF avec TSN expirera.

Autres détails

— Le plafond salarial demeure à 5,35 millions de dollars cette année et passe à 5,51 millions de dollars en 2023. Il sera de 5,99 millions de dollars en 2028.

— Les salaires minimums pour les joueurs mondiaux, nationaux (canadiens) et américains seront cohérents. Le chiffre passera de 65 000 $ à 70 000 $ l’an prochain et à 75 000 $ en 2027.

— L’allocation de logement maximale cette année sera de 2 300 $ par mois pendant six mois. La LCF et la CFLPA conviennent d’une révision annuelle pour déterminer le nombre maximum d’allocations de logement pour la saison prochaine.

— Plan de partage des revenus avec les joueurs impliquant tous les revenus, y compris de la Coupe Grey, à partir de 2024. Les revenus seront vérifiés par la personne désignée par l’AFLPC.

— Les équipes peuvent s’entraîner une fois par semaine dans les pads pendant 45 minutes pendant la saison régulière jusqu’à un maximum de 12. Mais la couverture médicale des joueurs retraités passe de trois ans à quatre immédiatement et à cinq ans en 2023.

En retour, la LCF obtient une paix de travail prolongée et sa première opportunité lors d’une saison régulière complète de 18 matchs depuis 2019. La ligue n’a pas joué en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19 – aurait perdu entre 60 et 80 millions de dollars – et a tenu une campagne raccourcie de 14 matchs l’an dernier.

Améliorer son activité, sa marque

La LCF a maintenant le temps de se concentrer sur l’amélioration de son entreprise et de sa marque. En décembre dernier, la ligue a annoncé un partenariat avec Genius Sports, une société de données, de technologie et commerciale qui relie le sport, les paris et les médias.

En août 2021, la LCF a signé un partenariat pluriannuel avec BetRegal pour devenir son partenaire officiel de jeux sportifs en ligne. Le mois dernier, l’industrie des paris sportifs sur un seul match a ouvert ses portes en Ontario.

« Je parle du trio de résultats que nous avons obtenus l’année dernière », a déclaré Ambrosie. « L’accord de partage des revenus [reached last year with CFL teams]le partenariat avec Genius Sports et maintenant un partenariat à long terme avec nos joueurs … nous avons vraiment mis la table pour un avenir radieux. »

Et bien que les négociations entre la LCF et ses joueurs aient effectivement été controversées à certains moments, Ambrosie a déclaré qu’il se sentait très bien dans la relation qui existe entre les deux parties.

« Je pense que nous avons en quelque sorte redéfini notre relation, c’est plus un partenariat maintenant », a-t-il déclaré. « Négocier est difficile, mais je pense que nous savions tous que l’objectif était de construire un cadre pour un partenariat à long terme et c’est ce que nous avons fait.

« Je pense en fait que nous nous réveillons ce matin et que nous avons l’opportunité d’activer un tout nouveau type de relation avec les joueurs. Je peux dire que du point de vue de la ligue, c’est incroyablement bienvenu et nous avons hâte de nous asseoir à côté d’eux maintenant alors que nous construire la ligue à l’avenir. »

Et dans l’esprit d’Ambrosie, il n’y a pas de meilleure façon de terminer une saison complète de 18 matchs dans la LCF qu’avec le match de la Coupe Grey au Mosaic Stadium de Regina le 20 novembre.

« Ce bâtiment, Mosaic, est une cathédrale pour notre jeu, c’est un endroit où le bonheur du football se produit », a déclaré Ambrosie. « Pour pouvoir maintenant avoir hâte d’être là-bas et de jouer notre plus grand match là-bas dans la foulée de ces réalisations, tout le travail acharné qui a été accompli est certainement excitant. »

CFL

Le QB canadien Rourke lance un record de 436 verges alors que les Lions dominent les Argonauts

Published

on

Par

Nathan Rourke a lancé pour un énorme 436 verges et quatre touchés, propulsant les Lions de la Colombie-Britannique vers une victoire dominante de 44-3 sur les Argonauts de Toronto samedi.

Rourke a établi un nouveau record en un seul match pour les verges par la passe par un quart-arrière canadien, éclipsant la marque de 427 verges établie par Gerry Dattilio en 1981. Le joueur de 24 ans originaire de Victoria, en Colombie-Britannique, a complété 39 des 45 tentatives et a été limogé une fois. .

Le botteur Sean Whyte a contribué avec une paire de buts sur le terrain pour les Lions (2-0), dont une frappe de 50 verges.

La défensive de BC a étouffé les Argos (1-1), limitant McLeod Bethel-Thompson à 178 verges par la passe. Le quart-arrière de Toronto a réussi 15 des 21 tentatives, a lancé une interception et a été limogé deux fois avant d’être remplacé à la fin du quatrième quart.

Chad Kelly est venu en relève et a lancé pour deux mètres, complétant l’une des deux tentatives et se faisant limoger une fois.

Les seuls points des Argos de la soirée ont été marqués par un placement de 23 verges de Boris Bede au début du deuxième quart.

REGARDER l Rourke mène les Lions à une victoire écrasante :

Les Lions dominent les Argonauts avec le match record de Rourke

La Colombie-Britannique bat Toronto 44-3, Nathan Rourke, né à Victoria, établit un record de verges par la passe en un seul match par le quart-arrière canadien avec 436.

Cette victoire signifie que la Colombie-Britannique entame la saison de la LCF avec une paire de victoires pour la première fois depuis 2016.

Les Lions sortaient d’une semaine de congé mais n’ont montré aucune rouille au début du match de samedi, le coup d’envoi avec un entraînement de huit matchs et 68 verges.

Rourke s’est échappé d’une poche qui s’effondrait pour ramasser 11 verges et un premier essai, puis a couronné le trajet avec une passe nette de 19 verges à Bryan Burnham dans la zone des buts. Le receveur vétéran s’est incliné deux fois devant la foule après avoir marqué son premier touché de la saison.

L’unité défensive de la Colombie-Britannique a été mise à l’épreuve lors de la première possession de Toronto de la soirée, avec DaVaris Daniels qui a réussi un tacle et Bethel-Thompson qui a trouvé Dejon Brissett sur la ligne d’une verge des Lions.

Les Lions sont restés forts et ont refusé aux visiteurs les trois fois où ils ont tenté de se faufiler dans la zone des buts. Toronto a retourné le ballon sur les downs.

Un appel contesté a permis aux Lions de marquer la possession plus tard au premier quart.

Le lancer de sept verges de Rourke à Lucky Whitehead a été jugé incomplet, mais l’entraîneur-chef de la Colombie-Britannique, Rick Campbell, a contesté et l’appel a été annulé, donnant à son équipe un premier essai.

Rourke a tiré une bombe de 46 verges sur Dominique Rhymes lors du jeu suivant et Whyte a couronné le tir avec un panier de 21 verges pour donner une avance de 10-0 aux Lions.

REGARDER l Rourke bat le record canadien :

Rourke des Lions établit un record de verges par la passe en un seul match par le QB canadien

Né à Victoria, Nathan Rourke lance pour 436 verges, un record de la LCF pour le plus de verges par la passe en un match par un quart-arrière canadien.

Au début du deuxième quart, le demi de coin de la Colombie-Britannique Delvin Breaux a renversé un long lancer de Bethel-Thompson à Brandon Banks et l’entraîneur-chef des Argos Ryan Dinwiddie a lancé son propre défi, arguant d’une interférence de passe défensive. À la révision, les officiels ont accepté et Toronto a obtenu un premier essai à la ligne de 21 verges de la Colombie-Britannique.

Le joueur de ligne défensive des Lions, David Menard, a limogé Bethel-Thompson lors du jeu suivant, mais les Argos ont quand même réussi à marquer sur le coup, Bede marquant un placement qui a réduit le déficit de Toronto à 10-3.

Rourke a augmenté le coussin des Lions au milieu de la mi-temps, trouvant Rhymes dans la zone des buts avec une balle de 19 verges pour couronner un entraînement de neuf jeux et 70 verges.

BC s’est dirigé vers le vestiaire avec une avance de 20-3 après que Whyte ait réussi un placement de 44 verges pour clore le deuxième quart.

Une vague de blessures a balayé l’alignement de la Colombie-Britannique à la fin de la première mi-temps, cependant, avec le secondeur Bo Lokombo, le demi offensif James Butler et le receveur Bryan Burnham tous se dirigeant vers le vestiaire avec des blessures de fin de match. Whitehead a également semblé souffrir d’une blessure à la cheville, mais est resté dans le match.

Au milieu du troisième cadre, Wynton McMannis a abattu Rourke autour du champ central pour une perte de sept verges. Cependant, les Lions ne se sont pas découragés et ont envoyé Whyte pour une tentative de placement de 50 verges. Il a effectué le coup de pied, donnant à BC une avance de 23-3.

L’ailier défensif des Lions, Obum Gwacham, a semblé prendre sa revanche sur la possession suivante, limogeant Bethel-Thompson.

Le lancer arqué de 29 verges de Rourke sur un Jevon Cottoy largement ouvert au fond de la zone rouge a préparé le troisième touché de la Colombie-Britannique tard dans le troisième quart. Cottoy a fait quelques pas rapides dans la zone des buts et a inscrit son premier majeur de la saison.

La dernière image a vu Rourke se connecter à nouveau avec Rhymes, cette fois avec un lancer de 24 verges. Posté juste à l’extérieur de la zone des buts, Rhymes a facilement complété le touché et les Lions ont pris une avance de 37-3.

Gary Peters, de la Colombie-Britannique, a ajouté aux malheurs de Toronto au milieu du quatrième quart, captant la passe de Bethel-Thompson.

L’arrière des Lions David Mackie, qui remplaçait Butler blessé, a passé le ballon au-dessus de la ligne de but à la fin du quatrième pour son premier touché dans la LCF. Un converti réussi de Whyte a donné à l’équipe locale une avance de 44-3.

Kelly a remplacé Bethel-Thompson pour clôturer le match et a été rapidement limogé par Menard.

Les Lions seront de retour en action jeudi lorsqu’ils affronteront le Rouge et Noir à Ottawa. Les Argos accueilleront les Blue Bombers de Winnipeg le 4 juillet.

Continue Reading

CFL

Mitchell lance plus de 300 verges alors que les Stampeders battent les Elks pour rester invaincus

Published

on

Par

Le quart-arrière Bo Levi Mitchell a validé une décision tardive de jouer et Malik Henry a surmonté quelques gaffes au début avec le touché des Stampeders de Calgary dans une victoire de 30-23 contre les Elks d’Edmonton en visite samedi.

Mitchell, une décision de départ en temps de match en raison d’une douleur au pied, a lancé pour 321 verges et un touché à son 150e départ en carrière dans la LCF. Le Texan de 32 ans a réussi 21 de ses 28 tentatives de passes.

L’entraîneur-chef de Calgary, Dave Dickenson, avait pris la décision de lancer le remplaçant Jake Maier jusqu’à ce que Mitchell indique samedi après-midi que le bandage de son pied le rendait suffisamment en sécurité pour qu’il puisse jouer.

« J’ai parlé à Dave et j’ai dit » rejoins-moi sur le terrain et vois ce que ça fait », et c’était assez bon pour se déplacer dans la poche. « 
dit Mitchell. « Je ne pense pas que je courais à pleine vitesse. J’étais reconnaissant à Dave d’avoir cette confiance en moi. »

Dit Dickenson: « Je pouvais voir dans ses yeux qu’il était prêt à jouer et qu’il se sentait en confiance. Si vous avez mal au pied et que vous pouvez toujours vous déplacer comme ça, je pense que c’est une bonne chose. Alors je suis allé avec lui. »

Ka’Deem Carey et Tommy Stevens ont marqué des touchés rapides en plus du touché de Henry pour Calgary (3-0) devant un total annoncé de 22 739 au stade McMahon.

Henry a compilé 173 verges sur réception sur six attrapés dans le match, dont une saisie de 46 verges. Il a également échappé le ballon et encouru une pénalité de hors-jeu en première mi-temps.

REGARDER l Stamps élimine les Elks pour une 3e victoire consécutive:

Les Stampeders restent parfaits avec une victoire sur les Elks alors que Mitchell et Henry ouvrent la voie

Calgary bat Edmonton 30-23 pour débuter la saison avec trois victoires. Le quart-arrière Bo Levi Mitchell a lancé pour 321 verges tandis que Malik Henry a compilé 173 verges sur réception et a marqué le touché.

Donc, prendre une passe de 28 verges de Mitchell et sprinter pour planter son pied dans le coin de la zone des buts pour un touché à la dernière minute du troisième quart ressemblait à une rédemption.

« J’en avais besoin. Le tâtonnement au début m’a mis en colère », a déclaré Henry. « Mes coéquipiers m’ont dit de rester dans le match. Je suis revenu en seconde période et j’ai fait quelques jeux.

Rene Paredes, de Calgary, a lancé des paniers de 46, 28 et 35 verges et a ajouté trois points dans les convertis.

Kai Locksley a marqué un touché au sol de courte distance et Emmanuel Arceneaux a réussi un touché pour Edmonton (0-3).

Lors de son premier départ contre l’équipe qui lui a donné ses débuts dans la ligue, le quart-arrière des Elks Nick Arbuckle a été 20 en 31 en passant pour 225 verges et un touché. Il a été intercepté une fois.

Arbuckle a passé ses deux premières saisons avec les Stampeders en 2018 et 2019. Il est allé 4-3 lors de la dernière saison lorsque Mitchell a été blessé.

Sergio Castillo a lancé une paire de paniers de 46 verges et un autre de 47 verges. Matt Mengel a marqué un simple sur 60 verges lors de la première de quatre rencontres cette saison entre les clubs albertains de la LCF.

Calgary et Edmonton n’ont pas joué quatre matchs l’un contre l’autre en une seule saison depuis 2012. Les Stampeders affronteront à nouveau les Elks à Edmonton après leur prochaine semaine de congé.

« J’adore ça. J’adore le fait que vous affrontiez une équipe aussi bien entraînée qu’elle, qui sait gagner aussi bien qu’elle. [do] parce que cela fait de vous une meilleure équipe de football », a déclaré l’entraîneur-chef des Elks, Chris Jones. « Vous devez vous présenter et jouer au ballon de haut niveau tout le temps.

« Nous avons pris une avance et n’avons pas pu protéger une avance en raison d’un tas de facteurs. Les trois phases de la seconde mi-temps ne se sont pas très bien déroulées. »

Les Stampeders tiraient de l’arrière à la mi-temps pour un troisième match consécutif, mais trois points de moins étaient le plus petit déficit des trois.

Le secondeur de Calgary Cameron Judge a intercepté une passe d’Arbuckle destinée à Kenny Lawler pour mettre le ballon sur la ligne des 38 verges avec moins d’une minute à faire au troisième quart.

Le lancer de Mitchell à Henry lors du jeu suivant a donné l’avantage aux Stampeders pour la première fois du match.

En plus du choix du juge, l’ailier défensif Shawn Lemon a contribué une paire de sacs et un renversement de passe au troisième quart qui s’est terminé 20-17 en faveur de Calgary.

Paredes a augmenté l’avance des Stampeders à 23-17 avec un placement de 35 verges pour amorcer le quatrième quart, mais Castillo a répondu avec un tir de 46 verges pour garder les Elks à portée.

Stevens, le troisième quart-arrière de Calgary derrière Mitchell et Maier, a marqué son premier touché dans la LCF sur un effort d’une verge avec deux minutes à faire dans le match, après que la défensive d’Edmonton ait refusé Stevens à la même distance lors du jeu précédent.

Les Elks ont été menés par un touché converti après le placement de 47 verges de Castillo avec 33 secondes à jouer dans le match. La tentative d’Edmonton de récupérer un coup de pied en jeu a été déjouée par Kamar Jorden qui a attrapé le ballon en premier.

Les Elks menaient 13-3 avec deux minutes à jouer en première mi-temps sur le rattrapage de 33 verges d’Arceneaux et sa course vers la zone des buts, et un converti de Castillo.

Mais Calgary a rapidement répliqué avec un entraînement de six jeux mis en évidence par les lancers de Mitchell de 24 et 37 verges à Reggie Begelton. Carey a couronné la marche avec un tiret de trois mètres vers la zone des buts.

Deon Lacey d’Edmonton a fait tomber le ballon des mains d’Henry pour que Thomas Costigan récupère sur la ligne de 52 verges des Elks au milieu du premier quart. Les visiteurs n’ont cependant pas converti le chiffre d’affaires en points.

La pénalité d’interférence de passe de Dionte Ruffin sur le lancer d’Arbuckle à Lawler dans la zone des buts a mis les Elks sur la ligne d’un mètre lors de leur premier entraînement du match. Locksley a marqué lors du plongeon à courte distance pour une avance de 6-0 sur les visiteurs.

La défensive de Calgary a refusé la tentative de conversion de deux points d’Edmonton. Les Elks sont à Hamilton vendredi pour affronter les Tiger-Cats.

Continue Reading

CFL

Les Blue Bombers restent invaincus avec une victoire contre les Tiger-Cats lors du match revanche de la Coupe Grey

Published

on

Par

Le joueur de ligne défensive des Blue Bombers de Winnipeg, Willie Jefferson, a été sous-estimé au sujet de son interception au quatrième quart pour un touché vendredi.

Le vétéran a capté une passe déviée du quart-arrière de Hamilton Dane Evans pour aider à sceller la victoire de 26-12 de Winnipeg sur les Tiger-Cats en visite.

Les Bombers (3-0) sont demeurés invaincus pour débuter la saison de la LCF, tandis que les Ticats ont été sans victoire en trois départs.

« C’était une bonne nuit. Une bonne nuit au bureau », a déclaré Jefferson. « L’attaque, la défense, les équipes spéciales sont sorties et ont fait ce que nous devions faire, remporter la victoire. »

Après avoir limogé Evans au début du quatrième quart, Jefferson a réussi une interception à 30 mètres pour marquer avec 8:40 à faire dans le match.

Le touché de Jefferson était le cinquième de sa carrière de huit ans dans la LCF.

« Je vis bien. C’est tout ce que je peux dire, mec », a répondu Jefferson. « Ouais, juste avoir des occasions de courir vers le ballon. Le ballon s’est avéré juste pour me trouver.

« Je dois juste avoir faim. Tu n’es pas récompensé d’être paresseux. »

REGARDER | Winnipeg débute la saison avec 3 victoires consécutives :

Les Blue Bombers restent parfaits avec une victoire sur les Tiger-Cats lors du match revanche de la Coupe Grey

Winnipeg bat Hamilton 26-12 pour commencer la saison avec trois victoires consécutives tandis que les Tiger-Cats sont sans victoire en trois départs.

Evans a réussi 25 passes sur 42 pour 237 verges avec deux interceptions. Le choix de Jefferson n’était pas le premier lancer d’Evans à dévier des mains d’un receveur et dans les bras ennemis.

« Pas de chance en ce moment, mec », a déclaré Evans. « Chacun de ces gars a été ouvert et juste malheureux, mec. Juste une série de malchance.

« Un peu comme un frappeur en crise, ça nous frappe en ce moment. Tirez, il n’y a qu’un nombre limité de fois où cela peut arriver, vous savez. Finalement, ça commencera à aller dans notre sens. »

Le porteur de ballon des Blue Bombers Brady Oliveira a marqué un touché d’une verge, tandis que le botteur de Winnipeg Marc Liegghio a réalisé une sortie parfaite.

Liegghio a lancé des buts sur le terrain de 45, 30 et 41 verges, a frappé les deux convertis et a ajouté trois simples de botté de dégagement.

Les Tiger-Cats se sont appuyés sur le botteur Michael Domagala lorsqu’ils n’ont pas pu trouver la zone des buts.

Il était bon sur les tentatives de placement de 27, 49, 32 et 41 verges, mais était large sur les essais de 45 et 52 verges.

Le coup d’envoi a été retardé jusqu’à 20 h, heure locale, à cause de la foudre alors que des orages traversaient Winnipeg.

L’équipe avait demandé aux fans d’IG Field de porter du blanc pour un « blanc ». Beaucoup des 23 600 personnes présentes l’ont fait, mais recouvertes de ponchos imperméables.

Les Bombers portaient leurs maillots de route blancs, ce qu’ils ont enfilé pour leurs victoires consécutives de la Coupe Grey contre les Tiger-Cats en 2019 et 2021.

« Je pense vraiment que c’est une grande équipe de football »

« Je pense vraiment que c’est une excellente équipe de football. Je me fiche de ce que dit leur dossier », a déclaré le quart-arrière des Bombers Zach Collaros.

« Ils seront là à la fin, c’est sûr. Les deux équipes se respectent mutuellement. En même temps, nous ne nous aimons pas beaucoup parce que nous avons disputé de grands matchs ces derniers temps. des saisons. »

Collaros a complété 21 des 32 tentatives de passes pour 302 verges avec une interception.

Les Tiger-Cats doivent transformer les paniers marqués en touchés, a déclaré leur entraîneur-chef Orlondo Steinauer.

« Mais j’étais définitivement fier des efforts de notre équipe de football », a-t-il déclaré.

« Je n’ai vu personne abandonner. Je pensais que nous n’avions tout simplement pas saisi nos opportunités lorsque l’élan nous a frappés. »

Winnipeg menait 6-3 après le premier quart, 14-9 à la mi-temps et 18-9 après trois quarts.

Les deux quarts-arrière se sont connectés sur de longues passes lors des entraînements marquants en première mi-temps.

Collaros a frappé Greg Ellingson avec un achèvement de 46 verges pour stimuler un entraînement plafonné par le panier de 45 verges de Liegghio.

Collaros et Rasheed Bailey se sont combinés pour une réception de 35 verges lors de la série suivante, qui s’est terminée avec les 30 verges de Liegghio pour porter le score à 6-0 à 9:29.

Après avoir affronté le deuxième essai et 27 à la suite d’un penalty, Evans s’est précipité et a lancé une frappe de 41 verges à David Ungerer III.

L’entraînement s’est terminé par le panier de 27 verges de Domagala à 12:05.

Hamilton a porté le score à 6-6 à peine 21 secondes après le début du deuxième quart lorsque Domagala a lancé un 49 verges.

Winnipeg a répondu avec un simple de botté de dégagement à 3:35.

Domagala a raté une tentative de 45 verges, mais était bon à partir de 32 verges avec 2:22 à jouer en première mi-temps.

Avec 18 secondes à jouer, Oliveira a terminé un entraînement de cinq jeux et 59 verges avec une course de TD d’un mètre.

Le receveur des Bombers Nic Demski a semblé blessé au pied lorsqu’il a été plaqué deux minutes après le début du troisième quart. Il n’est pas revenu au match et le club n’a pas fourni de mise à jour d’après-match sur lui.

Liegghio a augmenté l’avance de Winnipeg à 18-9 avec un simple de botté de dégagement à 3:33 et a ajouté un placement de 41 verges à 11:52 du troisième.

Après que Jefferson ait touché la terre avec un choix de six, Domagala a marqué 25-12 avec son 41 verges à 9:56 du quatrième. Liegghio a ajouté un autre single de botté de dégagement.

Evans a également été intercepté par le demi défensif de Winnipeg Nick Taylor à la fin du quatrième quart.

Continue Reading

Tandance