Connect with us

NBA

Le Canada s’incline face aux États-Unis en demi-finale de la Coupe du monde de basketball féminin

Published

on

Breanna Stewart et les États-Unis ont utilisé un effort défensif dominant pour battre le Canada et atteindre le match pour la médaille d’or de la Coupe du monde pour le quatrième tournoi consécutif.

Stewart a marqué 17 points et les Américains ont rapidement pris les devants pour écarter le Canada 83-43 vendredi. Les 43 points étaient les moins marqués dans un match de demi-finale de l’histoire de la Coupe du monde.

« Le Canada a très bien joué tout le tournoi et l’objectif était simplement de se présenter et de vraiment les limiter », a déclaré l’attaquante américaine Alyssa Thomas. « Nous étions vraiment enfermés dès le saut avec notre plan de match. »

Les Américains affronteront la Chine, qui a devancé l’Australie 61-59. L’Australie affrontera le Canada dans le match pour la médaille de bronze samedi.

L’équipe chinoise a perdu contre les États-Unis par 14 points au tour de poule – le match le plus serré du tournoi pour les Américains.

« Notre objectif était de remporter une médaille d’or et nous sommes en mesure de le faire », a déclaré l’entraîneure américaine Cheryl Reeve.

REGARDER | Les Américains dominent le Canada en demi-finale :

Les Américains écrasent le Canada pour atteindre le match pour la médaille d’or aux championnats du monde de basketball

Breanna Stewart a ouvert la voie aux États-Unis avec 17 points en 20 minutes pour battre le Canada 83-43 en demi-finale de la Coupe du monde de basketball féminin FIBA.

Les États-Unis (7-0), qui sont sur un rythme record de points et de marge de victoire dans le tournoi, ont pris tôt le contrôle du match en inscrivant les 15 premiers points. Les Américains ont contesté chaque tir du côté défensif alors que les Canadiens ont raté leurs neuf premières tentatives sur le terrain. Du côté offensif, Stewart, A’ja Wilson et Alyssa Thomas ont pratiquement obtenu tous les tirs qu’ils voulaient.

« Je pense qu’après ce coup de poing, ça leur a vraiment coupé l’air », a déclaré Thomas. « Ils ne savaient plus quoi faire de leur infraction après cela. »

Laeticia Amihere, qui joue en Caroline du Sud pour l’ancienne entraîneure des États-Unis, Dawn Staley, a finalement inscrit le Canada au tableau près de 5 minutes après le début du match en effectuant un lay-up au volant. Amihere a mené le Canada avec huit points.

À la fin du quart, les États-Unis menaient 27-7. Le Canada avait commis quatre revirements – le même nombre que l’équipe avait contre Porto Rico en quart de finale, ce qui était le total le plus bas dans un match en 30 ans.

Les Américaines menaient 45-21 à la mi-temps et l’avance n’a cessé de croître dans les 20 dernières minutes. La victoire a été la plus grande marge pour les États-Unis dans la ronde des médailles, dépassant la victoire de 36 points sur l’Espagne lors de la Coupe du monde 2010.

Le Canada vise la 1re médaille depuis 1986

Le Canada (5-2) s’est qualifié pour la ronde des médailles pour la première fois depuis 1986 et a une chance de remporter sa première médaille depuis qu’il a remporté la médaille de bronze cette année-là.

« Nous n’avons pas terminé aujourd’hui, mais ce que nous allons faire, c’est prendre cela avec ce que nous avons appris aujourd’hui et comment nous pouvons le faire demain », a déclaré la capitaine du Canada, Natalie Achonwa. « C’est toujours un match pour une médaille et c’est tout aussi important pour nous. »

Les États-Unis ont remporté sept des huit rencontres avec le Canada en Coupe du monde, bien que la dernière ait eu lieu en 2010. La seule victoire du Canada est survenue en 1975.

Records américains

Il s’agit de la 29e victoire consécutive en Coupe du monde pour les Américains, qui n’ont pas perdu depuis les demi-finales de 2006 contre la Russie. L’Union soviétique détient le record de la Coupe du monde avec 56 victoires consécutives de 1959 à 1986. Ce n’est que la deuxième fois dans la riche histoire des Américains qu’ils remportent quatre médailles d’or consécutives. Ils l’ont également fait de 1979 à 1990, gagnant trois fois.

Cette équipe américaine, qui compte tant de nouveaux visages, a également continué à dominer la peinture même sans Brittney Griner de 6 pieds 8 pouces, devançant ses adversaires en moyenne de 55-24.

Le plus bas total de points a battu les 53 marqués par la Corée du Sud contre la Russie en 2002.

« Nous commençons à construire cette identité », a déclaré Wilson à propos de l’effort défensif. « Nous sommes rapides et décousus et je pense que c’est notre identité. »

Les États-Unis marquent en moyenne 101 points par match. Le record précédent des Américains dans le tournoi était de 99,1 établi en 1994.

NBA

Siakam stellaire de retour dans la formation après 10 matchs d’absence alors que les Raptors battent les Cavaliers

Published

on

Par

Pascal Siakam n’a pas tardé à montrer ce qui manquait aux Raptors de Toronto.

De retour après une absence de 10 matchs, Siakam a marqué les premiers points de Toronto du match en route vers 18 points et 11 rebonds pour aider les Raptors à une victoire de 100-88 contre les Cavaliers de Cleveland lundi.

OG Anunoby a récolté 20 points, tandis que Gary Trent Jr. a terminé avec 14, Fred VanVleet a marqué 13, Scottie Barnes a terminé avec 11 et Thaddeus Young a ajouté 10 pour Toronto (11-9).

Evan Mobley a récolté 18 points et 15 rebonds pour battre Cleveland (13-8), tandis que Darius Garland a ajouté 18 points.

La blessure de Siakam a été un coup dur après son début de saison torride. Il affichait une moyenne de 24,8 points, 9,3 rebonds et 7,7 passes décisives avant de glisser sur le terrain de Dallas le 4 novembre et de se tendre un muscle adducteur (aine). Les Raptors sont allés 5-5 en son absence.

REGARDER | Siakam fort en retour victorieux :

Les Raptors battent les Cavaliers alors que Siakam ouvre la voie à son retour

Toronto bat Cleveland 100-88, Pascal Siakam enregistre 18 points, 11 rebonds et 5 passes décisives à son retour à l’action après avoir raté 10 matchs en raison d’une entorse à l’adducteur droit.

Le joueur de 28 ans a montré peu de signes de rouille à son retour, enregistrant huit points et quatre rebonds lors de son premier quart de travail de sept minutes et demie avant de prendre une pause.

Le match a été serré tout au long de la première mi-temps, aucune des équipes ne menant à deux chiffres. La course 8-0 des Raptors au milieu du troisième quart leur a permis de gagner 16 points, et le lancer franc de Chris Boucher a fait une différence de 18 points en fin de période. Toronto menait 80-67 pour commencer le quatrième.

Trent Jr., qui a été embourbé dans une crise de tir, a frappé un trois points avec 5:55 à jouer pour étendre l’avance des Raptors à 20 points. Avec 3:11 à jouer, Raul Neto harcelait VanVleet avant que le gardien des Raptors ne marque calmement sur un trois points. Le panier a été le point d’exclamation d’une victoire solide et a fait rugir la foule de 19 800 spectateurs à la Scotiabank Arena. L’entraîneur Nick Nurse a remplacé ses partants peu de temps après.

Les Raptors ont tiré 44% dans la nuit et 42,9% à trois points. Les Cavs étaient un horrible 18,4% derrière l’arc.

Le trois points d’Anunoby avec 3:17 à faire au premier quart a permis aux Raptors de prendre sept points, mais ils ne menaient que 26-24 pour commencer le deuxième.

Les Raptors ont finalement mis une certaine distance sur Cleveland au deuxième quart, prenant une avance de neuf points avec une course de 12-3. Toronto a pris un avantage de 52-43 à la mi-temps.

Continue Reading

NBA

Anunoby et VanVleet se combinent pour 52 points, mènent les Raptors épuisés devant les Mavericks

Published

on

Par

Fred VanVleet a rebondi d’une maladie pour marquer 26 points, tandis que OG Anunoby a ajouté 26 points et neuf rebonds et les Raptors épuisés de Toronto ont battu les Dallas Mavericks 105-100 samedi.

Chris Boucher a terminé avec 22 points, dont un gros panier dans les dernières secondes pour Toronto (10-9). Juancho Hernangomez a marqué 10 points.

Luka Doncic a mené les Mavericks (9-9) avec 24 points, neuf passes et sept rebonds.

Les Raptors ont été durement touchés par les blessures et la maladie, commençant leur 10e alignement samedi en 19 matchs. VanVleet avait raté trois des cinq matchs précédents avec une maladie non COVID et s’est déclaré toujours malade la nuit où il a marqué 23 points lors de la victoire de Toronto contre Miami le 16 novembre.

Les Raptors restent sans Scottie Barnes (entorse du genou), Pascal Siakam (entorse de l’adducteur), Precious Achiuwa (entorse de la cheville), Dalano Banton (entorse de la cheville), Otto Porter Jr. (orteil disloqué) et Justin Champagnie (mal au dos).

Et ils avaient l’air d’être là pour une longue nuit après un départ terrible samedi. Mais ils ont récupéré leur chemin, prenant leur première avance au début de la seconde mi-temps, et ont gagné jusqu’à 11 points à la fin du troisième quart. Anunoby et VanVleet ont combiné pour 16 points dans le troisième et Toronto menait 81-73 pour commencer le quatrième.

Dallas a repris la tête, mais lorsque Boucher a lancé un dunk alley-oop à une main de VanVleet avec 6:57 à jouer, le panier a donné une avance de 90-85 à Toronto.

Anunoby a marqué six points consécutifs pour donner une avance d’un point aux Raptors avant que Boucher ne soit victime d’une faute sur un sauteur avec 31,4 secondes à jouer, tombant au sol. Le natif de Montréal a agité ses bras de haut en bas pour que les fans de la Scotiabank Arena – qui étaient debout – l’acclament. Ils ont accepté avec plaisir.

REGARDER | Le retour de VanVleet dans la gamme élève les Raptors sur les Mavericks :

Le retour de VanVleet dans la gamme permet aux Raptors de vaincre les Mavericks

Fred VanVleet de Toronto a marqué 26 points alors que les Raptors ont battu les Mavericks de Dallas 105-100.

Doncic a répondu avec un sauteur, puis Thaddeus Young a réussi deux lancers francs pour une avance de trois points à Toronto avec 16,6 secondes à jouer. Dorian Finney-Smith a lancé une passe errante avec 5,0 secondes à jouer directement entre les mains de Young, et c’était le match.

Les Raptors ont trébuché sur un départ horrible et ont traîné de 15 points à mi-chemin du cadre. Les Mavs étaient si dominants que Dwight Powell s’est arrêté pour attacher sa chaussure pour une possession entière de Dallas et les Mavs ont quand même marqué dessus.

Boucher a fourni une grande étincelle sur le banc avec 10 points et six rebonds, et les Raptors ont clôturé le quart avec une course de 17-7 et traînaient 29-24 pour commencer le deuxième.

Toronto a continué à combler le déficit et le flotteur de Boucher 1:09 après le début de la deuxième demie a donné aux Raptors leur première avance. Anunoby a converti un jeu à trois points 57 secondes avant la mi-temps, donnant une avance de sept à Toronto, et les Raptors menaient 54-52 à la pause.

L’entraîneur des Raptors Nick Nurse a eu des mots gentils pour Dwight Powell, natif de Toronto, qu’il a entraîné dans l’équipe canadienne. « C’est une personne formidable. Un gars de caractère, travailleur et sensé. Il joue très fort, il joue pour gagner, il se soucie de ses coéquipiers et il continue de s’améliorer », a déclaré Nurse à propos de Powell, qui a commencé pour les Mavs dimanche. « C’est un excellent joueur d’équipe. »

Les Raptors portaient leurs maillots noir et or City Edition. VanVleet portait des chaussures dorées. Toronto accueille les Cleveland Cavaliers lundi pour couronner ce match à domicile de trois matchs.

Continue Reading

NBA

VanVleet des Raptors, Barnes mis à l’écart contre les Nets

Published

on

Par

Les blessures et les maladies continuent d’augmenter pour les Raptors de Toronto.

Fred VanVleet faisait partie des joueurs répertoriés comme absents contre les Brooklyn Nets mercredi avec une maladie non COVID.

Sont également absents la recrue NBA en titre de l’année Scottie Barnes (entorse du genou) et Dalano Banton (entorse de la cheville).

L’attaquant étoile Pascal Siakam, Precious Achiuwa et Otto Porter Jr. sont également toujours à l’écart des blessures, laissant les Raptors avec 10 joueurs disponibles pour affronter Brooklyn.

Chris Boucher et Gary Trent Jr. ont été répertoriés comme disponibles pour les Raptors après avoir raté le match de Toronto samedi contre Atlanta avec des maladies non COVID.

Continue Reading

Tandance