Connect with us

ACTUALITÉS RÉGIONALES

La série télévisée Beachcombers reviendra sur les écrans en tant qu’émission animée

Published

on

Une version animée d’une émission basée en Colombie-Britannique Les Beachcombers est en travaux.

Nick Orchard, qui a travaillé sur l’émission originale en tant que directeur de production, a fait cette annonce lors de la célébration du 50e anniversaire de l’émission le 1er octobre à Molly’s Reach, un café de Gibsons qui figurait régulièrement dans l’émission et qui fonctionne toujours aujourd’hui.

Créée par LS Strange et son défunt mari Marc Strange, la série originale suit les aventures de deux hommes, les « beachcombers », qui gagnent leur vie en récupérant des rondins errants le long du littoral.

L’idée de créer la série animée est venue au producteur Blair Peters l’année dernière alors qu’il était assis dans Molly’s Reach.

« J’ai vu ces personnages sur le mur et je me suis dit ‘pourquoi ne pas présenter ce grand spectacle à une toute nouvelle légion de fans ?' », a déclaré Peters, qui réside sur la Sunshine Coast.

Il s’est associé à Orchard et les deux ont conclu un accord avec les créateurs originaux de la série.

Maintenant, ils travaillent avec des animateurs et certains des auteurs originaux de la série pour développer la série.

« Beachcombers était, et est toujours, une émission emblématique et l’une des plus grandes émissions de la télévision canadienne », a déclaré Orchard.

« Au fond, Beachcombers était une émission familiale qui racontait des histoires avec de la comédie, du drame et du cœur… et de nombreux messages ont été glissés à travers cette comédie et le drame. »

Tourné sur la Sunshine Coast de la Colombie-Britannique, Les Beachcombers était l’une des séries les plus anciennes de l’histoire de la télévision canadienne, diffusée sur CBC pendant 19 saisons de 1972 à 1990.

Les acteurs et l’équipe de The Beachcombers lors du dernier jour de tournage en juillet 1990. (Jackson Davies)

Alors que LS Strange n’aura pas de rôle pratique dans la série, Orchard a déclaré qu’elle « sera là pour nous encourager ».

Les Beachcombers était en avance sur son temps en termes de représentation des personnages autochtones à l’écran, selon Orchard. Il a dit qu’ils espéraient poursuivre cela dans la version animée.

« Nous faisions des questions environnementales, nous faisions des histoires autochtones, nous étions tous sur ces choses bien en avance et nous continuerons à faire les mêmes choses à l’avenir. »

Orchard a déclaré que l’objectif était d’amener un tout nouveau public à l’émission, en plus de ceux qui ont regardé l’émission originale.

« Notre conception du spectacle n’est pas de plonger dans la nostalgie… les personnages – nous les ramenons à nos jours. »

Peters a déclaré qu’ils espéraient recruter un diffuseur d’ici le printemps prochain.

« Nous sommes vraiment ravis de plonger au cours des prochains mois et de voir où cela nous mène », a déclaré Peters.

ACTUALITÉS RÉGIONALES

2 personnes arrêtées après qu’une femme s’est échappée d’une camionnette U-Haul en Colombie-Britannique: la police

Published

on

Par

La police de Delta a arrêté deux suspects accusés d’avoir agressé, volé et séquestré de force deux femmes dans une camionnette U-Haul.

Dans un communiqué, la police a déclaré jeudi qu’ils avaient été appelés sur l’autoroute 17 et Ladner Trunk Road à Delta, à environ 28 kilomètres au sud de Vancouver, pour répondre à un signalement d’une « personne désemparée ».

Là, ils ont trouvé une femme de 21 ans qui a déclaré avoir été agressée, volée et confinée dans une camionnette U-Haul avant de réussir à s’échapper.

Ils ont également appris qu’une autre femme était toujours confinée dans le fourgon.

La police a ensuite retrouvé la camionnette à Aldergrove, à environ 61 kilomètres au sud-est de Vancouver, où la GRC de Langley a arrêté un homme et une femme et a trouvé la deuxième victime, qui était indemne.

La police dit qu’elle recommande plusieurs accusations, y compris la séquestration et les voies de fait, et que l’enquête est en cours.

La police a déclaré qu’elle ne divulguerait pas l’identité des deux suspects, qui restent en garde à vue en attendant leur première comparution devant le tribunal, jusqu’à ce que les accusations aient été approuvées.

Continue Reading

ACTUALITÉS RÉGIONALES

3 hommes plaident coupables dans le meurtre d’Abbotsford en 2017

Published

on

Par

Selon la police, trois hommes ont plaidé coupable en lien avec la mort par balle en 2017 d’Alexander Blanarou, 24 ans, décédé dans ce que l’on pense être un meurtre ciblé lié à la drogue.

L’équipe intégrée d’enquête sur les homicides (IHIT) a déclaré jeudi dans un communiqué que Michael Schweiger avait plaidé coupable de complicité après coup pour homicide involontaire coupable le 5 décembre.

En octobre, Islam Nagem et Edrick Raju ont également plaidé coupables en relation avec l’homicide, a indiqué la police. CBC News a appelé la police pour savoir à quelles accusations les deux hommes ont plaidé coupable.

En 2020, après une enquête, l’IHIT a accusé Nagem et Raju de meurtre au premier degré, tandis que Schweiger a été accusé de meurtre au deuxième degré.

La police d’Abbotsford a déclaré que Blanarou avait reçu plusieurs balles le 28 décembre 2017 et qu’il avait été tué alors qu’il était en liberté sous caution pour deux accusations de drogue auxquelles il faisait face au Yukon.

Son corps a été retrouvé dans un champ de bleuets dans le pâté de maisons 5200 de Bates Road, dans la campagne d’Abbotsford.

La police a déclaré qu’elle ne commenterait pas davantage car l’affaire est toujours devant les tribunaux. La condamnation des trois hommes est prévue pour début 2023.

Continue Reading

ACTUALITÉS RÉGIONALES

Un massothérapeute enregistré de Surrey accusé d’un chef d’agression sexuelle

Published

on

Par

Un massothérapeute agréé de Surrey a été accusé d’un chef d’agression sexuelle.

Bodhi Haraldsson, 50 ans, a été arrêté et inculpé le 25 novembre après que la GRC de Surrey a reçu un rapport selon lequel une femme avait été agressée sexuellement le 14 novembre lors d’un massage dans une clinique du bloc 13700 de la 96 Avenue.

Haraldsson a été libéré sous conditions, notamment qu’il ne fournisse aucun service thérapeutique personnel ou professionnel ni aucune forme de massothérapie et de traitement corporel à toute personne qui s’identifie comme une femme.

Haraldsson pratique depuis 1993, selon son profil en ligne.

L’enquête est menée par l’Unité spéciale d’aide aux victimes de la GRC de Surrey.

La police demande à toute personne ayant des informations supplémentaires de contacter la GRC de Surrey au 604-599-0502.

Continue Reading

Tandance