Connect with us

Football

La nouvelle génération de l’attaque canadienne de soccer féminin soulage la vétéran Sinclair dans sa première victoire de la CONCACAF W

Published

on

Une victoire éclatante était exactement ce dont une équipe féminine canadienne timide avait cruellement besoin pour lancer sa campagne de championnat CONCACAF W.

Julia Grosso a inscrit un doublé, Christine Sinclair a marqué son 190e but international et trois autres joueuses ont trouvé le fond du filet pour le Canada dans une victoire complète de 6-0 contre Trinité-et-Tobago mardi soir à Monterrey, au Mexique.

Les buts ont été difficiles à atteindre pour les champions olympiques après avoir remporté l’or l’été dernier. À l’approche de la rencontre de mardi avec les Soca Warriors, les Canadiens avaient marqué plus d’un but en seulement trois de leurs 10 matches depuis qu’ils avaient battu la Suède en finale à Tokyo, notamment en subissant un match nul 0-0 contre la Corée du Sud lors d’un match amical à Toronto. fin juin.

Mais contre Trinidad lors de son match d’ouverture de ce tournoi de la CONCACAF, qui sert de qualification pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA de l’année prochaine, le Canada a redécouvert sa touche de buteur en enregistrant sa plus grande victoire depuis qu’il a battu la Jamaïque 9-0 le 1er février 2020.

« Le récit sur le manque de buts, je pense que cela joue sur la tension des joueurs », a déclaré l’entraîneur du Canada Bev Priestman par la suite. « J’étais juste ravi de mettre cela au lit maintenant et de me concentrer uniquement sur le processus. »

REGARDER | Sinclair marque le 190e but international dans la victoire du Canada :

Sinclair marque son 190e but en carrière dans la victoire canadienne

La grande joueuse canadienne Christine Sinclair a marqué le premier but du Canada au Championnat féminin de la CONCACAF lors d’une victoire de 6-0 contre Trinité-et-Tobago.

Ce qui doit être particulièrement gratifiant pour Priestman, c’est que tous les buts sauf un de la nuit sont survenus après que Sinclair a été remplacé dans le cadre d’un quadruple remplacement au début de la seconde mi-temps, un changement tactique qui a donné une nouvelle vie à une attaque canadienne qui avait devenir quelque peu stagnant après une première mi-temps dominante.

La principale critique de cette équipe canadienne au fil des ans a été qu’elle ne s’est pas sevrée de sa dépendance à l’égard de Sinclair; qu’il compte encore beaucoup trop sur son capitaine emblématique pour fournir l’étincelle offensive. Nous en avons vu la preuve lorsque le Canada n’a pas réussi à briser les Sud-Coréens ultra-défensifs alors que Sinclair regardait tout le match depuis le banc en tant que remplaçant inutilisé.

Contre Trinidad, cependant, le Canada a explosé pour cinq buts dans les 23 dernières minutes du temps réglementaire sans Sinclair sur le terrain.

Les Canadiens ont complètement contrôlé la première demie, avec 77 % de possession de balle, une avance de 21-0 au chapitre des tirs (six cadrés) et ont dépassé leurs adversaires 292-97. Mais malgré toute leur domination, les Canadiens n’ont pris qu’une avance de 1-0 à la mi-temps grâce à la tête de Sinclair à la 27e minute. La capitaine canadienne a également tiré un penalty quelques minutes plus tard, mais Jessie Fleming, qui était hors-jeu du point de penalty à Tokyo, a envoyé sa tentative par-dessus la barre transversale.

Même avec une avance de 1-0, il semblait que ce serait une autre de ces soirées pour le Canada au cours desquelles il a eu du mal à percer du côté offensif. Mais en posant le marteau en seconde période, le Canada a montré qu’il était capable de faire le travail sans son capitaine de 39 ans, qui compte maintenant 190 buts internationaux en 311 apparitions.

« Pour moi, la bonne chose est que les buts viennent de plus d’un joueur. Je pense que c’est là que cette équipe continuera d’évoluer … Cela va continuer de croître », a déclaré Priestman.

La frustration était clairement gravée sur le visage des joueurs canadiens alors qu’ils quittaient le terrain à l’Estadio BBVA avec un seul but à montrer pour leurs efforts avant la mi-temps. À certains moments au cours de la première mi-temps, l’attaque canadienne était un peu trop prévisible, et Priestman a noté que son équipe avait parfois tendance à « s’en tenir trop à un scénario ».

Mais au grand crédit de Priestman, elle a gardé les joueurs concentrés et leur a dit de simplement y aller en seconde période, et de ne pas s’inquiéter de faire des erreurs ou de perdre le ballon.

« Je ne dirai jamais à cette équipe de jouer la sécurité; je pense que nous devons retirer le frein à main. C’était le message, en particulier pour les arrières latéraux à la mi-temps », a déclaré Priestman.

Le quadruple changement de l’entraîneur canadien à la 59e minute a été le point tournant, notamment l’introduction de la milieu de terrain de 21 ans Julia Grosso pour la vétéran Desiree Scott et Jordyn Huitema pour Sinclair.

La Canadienne Janine Beckie du Canada a eu quelques mots avec Forbes à la fin du match mardi. (Azaël Rodriguez/Getty Images)

L’étoile de Grosso en pleine ascension

C’est Huitema qui a donné le coup d’envoi à Grosso à la 67e minute alors que la native de Vancouver marquait son premier but international pour doubler l’avantage du Canada. Grosso a empoché son deuxième à peine 12 minutes plus tard lorsqu’elle s’est accrochée à un ballon joué à travers la surface par Janine Beckie.

Grosso est ensuite devenue fournisseur lorsqu’elle a effectué une course de sondage au milieu avant de glisser une passe dans la surface pour que Beckie tire devant la gardienne de but trinidadienne pour porter le score à 5-0. Huitema a complété la déroute quand elle a poussé un tir à bout portant profondément dans le temps additionnel.

Pour Grosso, cette performance exceptionnelle a mis du temps à arriver. Son étoile est en hausse depuis ses performances exceptionnelles à Tokyo l’été dernier, notamment en marquant le vainqueur lors de la victoire en fusillade contre les Suédois lors du match pour la médaille d’or.

Mais sa route vers le onze de départ a été bloquée par l’indomptable Scott, surnommé « The Destroyer », et qui a fait 177 apparitions pour le Canada depuis 2010.

Grosso s’est amélioré à la fois offensivement et défensivement depuis qu’il est sorti des rangs de la NCAA et qu’il est devenu professionnel plus tôt cette année avec le club italien de la Juventus. Maintenant, le défi pour elle est de le faire de façon cohérente pour le Canada.

« Avec Julia, elle doit juste croire en elle-même, en rejoindre plus et jouer plus vers l’avant. C’est exactement ce qu’elle a fait ce soir, et je lui dois le mérite. Je pense que sa partie défensive du jeu, elle travaille dur pour ça », a déclaré Priestman. .

Football

Insigne décroche son 1er but en MLS pour permettre au Toronto FC de battre le Nashville SC

Published

on

Par

Jonathan Osorio a marqué deux buts et les Italiens Federico Bernardeschi et Lorenzo Insigne ont ajouté des buts alors que le Toronto FC s’est accroché pour vaincre le Nashville SC 4-3 samedi pour sa première victoire sur la route de la saison MLS.

L’arrière torontois Richie Laryea a récolté une aide et obtenu un penalty à son retour dans son club local.

Bernardeschi a converti le penalty de la 54e minute pour mettre Toronto devant 3-2 avant qu’Insigne n’ouvre son compte MLS avec une fusée à la 77e minute, passant devant un défenseur puis martelant un tir du pied droit depuis le bord de la surface de réparation devant le gardien Joe Willis .

Hany Mukhtar, Teal Bunbury et Walker Zimmerman ont marqué pour Nashville dans un match ouvert de bout en bout qui a vu les équipes se combiner pour trois buts rapides à la fin de la première mi-temps, deux pénalités et 31 tirs.

Le but de Zimmerman à la 84e minute, une tête sur un corner, a créé une finale tendue après avoir survécu à la revue vidéo. Nashville n’a jamais mené mais n’a jamais abandonné, le TFC devant survivre à six minutes nerveuses de temps additionnel.

Mukhtar a eu une chance à la 96e minute mais sa tête n’était pas cadrée.

REGARDER l Insigne tire de l’extérieur de la surface pour marquer le 1er but en MLS:

Le 1er but en carrière de Lorenzo Insigne en MLS met fin à la séquence de 19 matchs sans victoire du Toronto FC sur la route

Le premier but de Lorenzo Insigne en Major League Soccer a été le but vainqueur alors que le Toronto FC a battu Nashville 4-3 pour mettre fin à une séquence de 19 matchs sans victoire sur la route.

Le CF Montréal limité au match nul à domicile

Le CF Montréal a laissé filer deux précieux points en retard contre l’Inter Miami samedi soir, se contentant d’un match nul 2-2 au Stade Saputo.

Romell Quioto a marqué ses 10e et 11e buts de la saison de la Major League Soccer pour Montréal (12-8-4), tandis que Gonzalo Higuain a poursuivi son excellente forme pour Miami (9-10-6) avec Emerson Rodriguez qui a égalisé tardivement.

Montréal a dominé la possession dans les premières minutes, sondant la ligne arrière de Miami jusqu’à ce qu’un beau ballon de Samuel Piette trouve Quioto au poteau arrière, ouvrant le score.

Avant que l’annonceur du stade n’ait fini d’appeler le but, Miami a riposté. Une belle passe en profondeur d’Alejandro Pozuelo a trouvé un Higuain strié qui ne s’est pas trompé.

Montréal – apparemment imperturbable par la réponse immédiate de Miami – a continué à dominer la possession, épinglant les visiteurs dans leur propre troisième. Il a fallu un autre ballon mortel de Piette juste avant la 20e minute pour les ouvrir, trouvant la tête de Mason Toye au deuxième poteau.

Cette fois, le tir a dévié sur le bras de Christopher McVey, ce qui a entraîné un penalty accordé par VAR que Quioto a calmement envoyé.

REGARDEZ Quioto affiche 2 buts lors du match nul du CF Montréal :

Le doublé de Romell Quioto permet au CF Montréal de faire match nul contre Miami

Romell Quioto a marqué son deuxième but du match sur un penalty à la 21e minute pour donner à Montréal une avance de 2-1, avant qu’Emerson Rodriguez ne marque un égaliseur en deuxième demie, menant à un match nul 2-2.

Montréal a continué à dominer le ballon pendant une bonne partie de la deuxième mi-temps, mais n’a pas pu trouver le ballon ou la touche finale pour mettre le match hors de portée.

La meilleure chance du lot est venue lorsque Djordje Mihailovic a joué une balle parfaite dans l’espace pour un coupant Lassi Lappalainen, dont le toucher lourd a vu la chance disparaître.

Cela reviendrait les hanter avec 10 minutes à jouer alors qu’un compteur de Miami et la mêlée qui s’ensuivait ont vu Rodriguez rentrer à la maison avec un égaliseur tardif.

Les deux équipes sont de retour en action le 13 août alors que Montréal se rend au PNC Stadium pour affronter le Dynamo de Houston, tandis que Miami accueille le NYCFC à domicile.

Continue Reading

Football

Osorio, Bono du Toronto FC parmi les agents libres notables de la MLS après cette saison

Published

on

Par

Le milieu de terrain Jonathan Osorio et le gardien de but Alex Bono, qui comptent plus de 450 apparitions au Toronto FC à eux deux, sont des notables sur la liste des agents libres publiée mercredi par la MLS Players Association.

L’association indique qu’il y a actuellement 130 joueurs MLS éligibles à l’agence libre qui se dirigent vers l’intersaison 2022-2023. Mais la plupart des joueurs sur la liste ont des options de club pour 2023 sur leur contrat avec seulement 39 désignés comme hors contrat à la fin de la campagne en cours.

Osorio et Bono seront tous les deux en fin de contrat.

Osorio, 30 ans, considéré comme un rouage clé du milieu de terrain de Toronto, est en tête de la liste des apparitions de tous les temps du TFC avec 311 dans toutes les compétitions. Bono, 28 ans, se classe huitième en 147 matchs.

Osorio, qui fait partie du club depuis 2013, gagne 1,03 million de dollars US cette saison tandis que Bono, qui a été repêché en 2015, touche 557 000 $.

Toronto détient une option de club sur le défenseur central Chris Mavinga, un international congolais d’origine française qui gagne 1,04 million de dollars. Mavinga, 31 ans, qui fait partie du club depuis 2017, se classe 10e sur la liste des apparitions de tous les temps du TFC à 142.

Toronto a également une option de club en 2023 sur Auro, un arrière actuellement prêté à Santos dans son Brésil natal. Il n’est pas attendu de retour.

Le vétéran défenseur Florian Jungworth est en fin de contrat avec les Whitecaps de Vancouver après cette saison. L’Allemand de 33 ans, qui gagne 592 700 $ cette année, a fait 12 apparitions dans la ligue en 2022.

Les Whitecaps ont des options sur le milieu de terrain nouvellement acquis Julian Gressell ainsi que sur le gardien Cody Cropper, l’arrière Jake Nerwinski et l’attaquant vétéran Tosaint Ricketts.

Le CF Montréal a des options sur le gardien James Pantemis, le milieu de terrain Samuel Piette et les attaquants Romell Quioto et Kei Kamara.

Parmi les autres sans contrat après cette saison, citons l’attaquant des Colorado Rapids Gyasi Zardes, le milieu de terrain de Columbus Derrick Etienne Jr., le gardien de but de DC United Bill Hamid et l’attaquant Ola Kamara, le gardien de but du NYCFC Sean Johnson et le défenseur Alexander Callens, le défenseur des New York Red Bulls Aaron Long et le milieu de terrain de Philadelphie. Alexandre Bedoya.

L’attaquant canadien Tesho Akindele sera en fin de contrat avec Orlando City.

Continue Reading

Football

Le vainqueur de Cavallini mène les Whitecaps en désavantage numérique à une victoire de retour contre le Dynamo

Published

on

Par

Lucas Cavallini a marqué dans le temps additionnel, donnant aux Whitecaps de Vancouver en infériorité numérique une victoire 2-1 bien méritée contre le Dynamo de Houston vendredi.

L’attaquant canadien a décoché un tir du pied gauche depuis l’intérieur de la surface de réparation à la deuxième minute du temps additionnel pour assurer la victoire des Caps (8-10-6).

Simon Becher, qui fait ses débuts dans la Major League Soccer, a marqué le premier but de Vancouver de la soirée à la 88e minute.

Fafa Picault a ouvert le score pour Houston (7-13-4) à la 6e minute.

REGARDER | Cavallini complète son retour:

Le but de Lucas Cavallini dans les arrêts de jeu complète un retour tardif des Whitecaps

Après avoir accordé un but précoce à Houston, Vancouver est revenu en force avec des buts aux 88e et 92e minutes.

Les ‘Caps jouaient sans plusieurs habitués après qu’une épidémie de COVID-19 a forcé six joueurs à respecter les protocoles de santé et de sécurité de la ligue jeudi.

Le résultat est crucial pour une équipe de Vancouver toujours à la recherche d’une place en séries éliminatoires. Les Whitecaps sont maintenant à deux points d’une place en séries éliminatoires.

Continue Reading

Tandance