Connect with us

ACTUALITÉS RÉGIONALES

« C’est un peu doux-amer »: ce que certains Calgariens pensent du programme d’abordabilité du gouvernement UCP

Published

on

Les résidents de Calgary et des environs ont réagi de manière mitigée au programme d’abordabilité proposé par la première ministre Danielle Smith annoncé mardi, qui cible une grande partie de son financement sur les parents et les personnes âgées de la province.

Une partie des mesures proposées offre aux familles 600 $ pour chaque enfant de moins de 18 ans et chaque personne âgée du ménage, tant que leur revenu combiné est inférieur à 180 000 $. Les bénéficiaires de l’aide au revenu, du PDD et de l’AISH recevront également le même montant.

Lee Neufled vit à Airdrie avec sa femme et ses trois jeunes enfants, et décrit leur foyer comme ayant un revenu moyen. Il dit qu’il ne refuserait jamais d’argent supplémentaire, mais il pense qu’il aurait pu être dépensé ailleurs.

« J’ai l’impression qu’il existe de meilleures façons pour notre gouvernement de pérenniser notre province », a-t-il déclaré lors d’une entrevue sur le Calgary Eyeopener.

« C’est un peu doux-amer. … C’est bien, je suppose, mais en même temps, pourquoi ne pas s’attaquer à la racine du problème plutôt que de mettre un pansement dessus? »

Le gouvernement de l’UCP a annoncé la loi sur l’allégement de l’inflation de 2,4 milliards de dollars afin d’aider les Albertains à faire face à la hausse du coût de la vie.

« Trop de mamans et de papas doivent choisir entre des aliments nutritifs pour leurs enfants et faire leurs versements hypothécaires croissants. De nombreuses personnes âgées choisissent entre remplir leurs ordonnances nécessaires et faire le plein pour leurs véhicules », a déclaré Smith lors de l’annonce.

« En tant que province, nous ne pouvons pas résoudre seuls cette crise de l’inflation, mais grâce à notre situation financière solide et à notre budget équilibré, nous pouvons offrir un allégement substantiel afin que les Albertains et leurs familles soient mieux en mesure de traverser la tempête.

L’ancien maire de Calgary, Naheed Nenshi, dit qu’il pense que l’injection de fonds fera une grande différence pour certains Calgariens, mais il voit des défauts dans la façon dont le paquet a été conçu.

« Par exemple, un couple marié avec deux enfants qui gagne 175 000 $ par an recevra 1 200 $, mais une personne célibataire travaillant chez Tim Hortons qui gagne 35 000 $ par an n’obtiendra rien », a-t-il déclaré lors d’une discussion sur le Calgary Eyeopener.

« Si vous n’allez pas avoir un programme universel, il devrait vraiment être axé sur les personnes en difficulté. Et le simple fait d’avoir des enfants ou d’être une personne âgée n’est pas nécessairement ce qui vous fait lutter. »

Neufeld dit que dans son cas, sa famille n’a pas besoin de ces fonds immédiatement. Alors que les dépenses des ménages ont continué d’augmenter au cours des derniers mois, ils ont fait les ajustements nécessaires pour que leur mode de vie fonctionne.

Il dit qu’il préférerait voir le surplus du gouvernement épargné pour des programmes à plus grande portée, comme les subventions pour les garderies, qui lui ont permis, ainsi qu’à sa femme, de travailler.

« C’est une façon pour notre gouvernement de pérenniser quelque chose comme ça pour vraiment aider les parents qui travaillent », a-t-il déclaré.


ÉCOUTEZ | Les Albertains réagissent au discours télévisé de la première ministre Danielle Smith mardi :

Alberta à midi52:39La première ministre Danielle Smith prononce une allocution télévisée

Hier soir, la première ministre Danielle Smith a prononcé un discours télévisé dans la province, annonçant un nouvel ensemble de mesures d’abordabilité pour certains ménages albertains et décrivant ses plans pour introduire une législation sur la souveraineté. Quelle est votre réaction à ce que vous avez entendu du premier ministre?

Dorothy Began, une personne âgée vivant dans le sud-est de Calgary, avait une évaluation similaire de l’argent. Elle a changé ses habitudes d’achat, annulé son téléphone portable et passe plus de temps à la maison pour lutter contre la hausse des coûts.

« Je ne pense pas qu’un senior dirait non à une somme d’argent supplémentaire, mais ce n’est pas une solution », a-t-elle déclaré.

« J’ai l’impression que c’est une carotte qu’ils balancent, et je veux dire, ils donnent exactement la même chose aux personnes âgées et aux jeunes familles avec enfants, mais nos besoins ne sont pas du tout les mêmes. »

À but non lucratif heureux de voir le soulagement

Le ministre de l’Abordabilité et des Services publics de l’Alberta, Matt Jones, affirme que la plupart des ménages de la province bénéficieront des mesures introduites mardi.

Le gouvernement a l’intention de donner suite à la réindexation des tranches d’imposition provinciales et des programmes de soutien social à l’inflation, d’augmenter les remises sur l’électricité et de suspendre la taxe provinciale sur l’essence pour les six prochains mois.

« Il y a un soulagement continu et généralisé pour tous les Albertains alors que nous déployons des soutiens supplémentaires et ciblés là où ils sont le plus nécessaires », a-t-il déclaré.

Jones a fait cette annonce mercredi lors d’une conférence de presse au cours de laquelle la province a annoncé 20 millions de dollars pour soutenir les banques alimentaires et d’autres agences, ainsi que des fonds accrus pour les laissez-passer de transport en commun pour les personnes à faible revenu, ce que le maire de Calgary, Jyoti Gondek, a bien accueilli.

« Mais nous verrons quels sont les détails », a-t-elle déclaré mercredi.

D’autres ne sont pas si heureux.

Dans un communiqué, la présidente de l’Union des étudiants de l’Université de Calgary, Nicole Schmidt, a déclaré que les jeunes de la province ne voyaient aucun soulagement ciblé sur leurs pressions financières, telles que l’augmentation des frais de scolarité, les intérêts sur les prêts étudiants et réductions des crédits d’impôt pour frais de scolarité.

« Tout cela a rendu la vie étudiante moins abordable. Maintenant, les étudiants sont livrés à eux-mêmes pendant la crise d’inflation actuelle », a-t-elle déclaré. « Les étudiants ont encore une fois été laissés pour compte par la province. »

Le paquet est toujours un bon début, selon Kris Sims, directeur albertain de la Fédération canadienne des contribuables, qui dit qu’ils reçoivent des appels téléphoniques hebdomadaires d’Albertains qui travaillent mais qui ont du mal à joindre les deux bouts.

« L’inflation et la fiscalité frappent très durement les gens en ce moment. Et nous étions donc très heureux de voir, en général, le soulagement apporté par le premier ministre hier. »

Elle a ajouté que le gouvernement devait procéder avec prudence, en veillant à ce qu’il permette aux bons moments de se produire, mais aussi à économiser pour un jour de pluie.

Les détails de l’Inflation Relief Act sont toujours en cours de finalisation, selon le premier ministre Smith. Elle dit que son gouvernement présentera le projet de loi la semaine prochaine.

ACTUALITÉS RÉGIONALES

La police de Victoria recherche 2 hommes après l’agression sexuelle d’une adolescente à Topaz Park

Published

on

Par

La police de Victoria recherche deux hommes qui auraient agressé sexuellement une adolescente à Topaz Park mardi matin.

Selon un communiqué de la police, l’adolescent, qui est étudiant en échange, a pu se libérer et s’échapper.

« Il s’agit d’un incident prolongé et franchement très préoccupant », a déclaré le porte-parole du département de police de Victoria, Bowen Osoko. « C’est pourquoi nous demandons aux personnes qui se trouvaient dans la région ou qui ont des images de surveillance ou des images de caméra de tableau de bord de se manifester. »

L’adolescente, dont l’âge n’est pas précisé mais que la police appelle une « adolescente », aurait traversé Topaz Park entre 9h et 10h mardi lorsque son chemin a été bloqué par deux hommes près de la maison de campagne et des toilettes au nord-est. coin du parc.

Selon la police, c’est à ce moment-là que les deux hommes ont agressé sexuellement la jeune fille. Après s’être libérée, elle s’est enfuie dans un endroit sûr où elle a raconté à un adulte ce qui s’était passé.

La police a ouvert une enquête et s’emploie à identifier et localiser les suspects.

Les deux hommes sont décrits comme âgés d’environ 60 ans, avec des cheveux noirs et portant des chemises noires, des pantalons noirs et des chaussures noires, selon le communiqué de la police de Victoria. Les deux hommes portaient de grands sacs à dos noirs et, selon la jeune fille, avaient « une apparence échevelée ».

L’incident a été signalé à la police mardi soir, mais selon le communiqué, ils n’ont pu interroger la jeune fille que mercredi soir parce que ses parents vivent à l’extérieur du Canada.

La police a déclaré que la jeune fille recevait un soutien et séjournait actuellement dans une famille d’accueil dans le cadre de son échange. Osoko a déclaré qu’ils ne révélaient pas son âge afin de protéger sa vie privée.

Continue Reading

ACTUALITÉS RÉGIONALES

2 personnes arrêtées après qu’une femme s’est échappée d’une camionnette U-Haul en Colombie-Britannique: la police

Published

on

Par

La police de Delta a arrêté deux suspects accusés d’avoir agressé, volé et séquestré de force deux femmes dans une camionnette U-Haul.

Dans un communiqué, la police a déclaré jeudi qu’ils avaient été appelés sur l’autoroute 17 et Ladner Trunk Road à Delta, à environ 28 kilomètres au sud de Vancouver, pour répondre à un signalement d’une « personne désemparée ».

Là, ils ont trouvé une femme de 21 ans qui a déclaré avoir été agressée, volée et confinée dans une camionnette U-Haul avant de réussir à s’échapper.

Ils ont également appris qu’une autre femme était toujours confinée dans le fourgon.

La police a ensuite retrouvé la camionnette à Aldergrove, à environ 61 kilomètres au sud-est de Vancouver, où la GRC de Langley a arrêté un homme et une femme et a trouvé la deuxième victime, qui était indemne.

La police dit qu’elle recommande plusieurs accusations, y compris la séquestration et les voies de fait, et que l’enquête est en cours.

La police a déclaré qu’elle ne divulguerait pas l’identité des deux suspects, qui restent en garde à vue en attendant leur première comparution devant le tribunal, jusqu’à ce que les accusations aient été approuvées.

Continue Reading

ACTUALITÉS RÉGIONALES

3 hommes plaident coupables dans le meurtre d’Abbotsford en 2017

Published

on

Par

Selon la police, trois hommes ont plaidé coupable en lien avec la mort par balle en 2017 d’Alexander Blanarou, 24 ans, décédé dans ce que l’on pense être un meurtre ciblé lié à la drogue.

L’équipe intégrée d’enquête sur les homicides (IHIT) a déclaré jeudi dans un communiqué que Michael Schweiger avait plaidé coupable de complicité après coup pour homicide involontaire coupable le 5 décembre.

En octobre, Islam Nagem et Edrick Raju ont également plaidé coupables en relation avec l’homicide, a indiqué la police. CBC News a appelé la police pour savoir à quelles accusations les deux hommes ont plaidé coupable.

En 2020, après une enquête, l’IHIT a accusé Nagem et Raju de meurtre au premier degré, tandis que Schweiger a été accusé de meurtre au deuxième degré.

La police d’Abbotsford a déclaré que Blanarou avait reçu plusieurs balles le 28 décembre 2017 et qu’il avait été tué alors qu’il était en liberté sous caution pour deux accusations de drogue auxquelles il faisait face au Yukon.

Son corps a été retrouvé dans un champ de bleuets dans le pâté de maisons 5200 de Bates Road, dans la campagne d’Abbotsford.

La police a déclaré qu’elle ne commenterait pas davantage car l’affaire est toujours devant les tribunaux. La condamnation des trois hommes est prévue pour début 2023.

Continue Reading

Tandance