Connect with us

CFL

Ce qu’il faut savoir pour les éliminatoires de football de la LCF et de U Sports de ce week-end

Published

on

Ceci est un extrait de The Buzzer, qui est le bulletin électronique quotidien de CBC Sports. Restez au courant de ce qui se passe dans le sport en vous abonnant ici.

Les affrontements pour la 109e Coupe Grey et les demi-finales nationales universitaires seront tous décidés ce week-end. Voici ce qu’il faut savoir sur les séries éliminatoires de la LCF et de U Sports :

CFL : C’est le MOP contre le MOP qui aurait pu être

Nathan Rourke aurait pu être un candidat. Au cours de neuf matchs de sa première saison en tant que partant professionnel, le joueur de 24 ans a mené la LCF dans toutes les principales catégories de passes et a propulsé les Lions de la Colombie-Britannique à une fiche de 8-1. Il a été le favori pour devenir le premier Canadien à remporter le prix du joueur le plus remarquable depuis Jon Cornish en 2013. Puis une grave blessure au pied a fait dérailler l’ascension de Rourke et l’a écarté des neuf derniers matchs de la saison régulière de la Colombie-Britannique, à l’exception d’une apparition dans la finale à Winnipeg.

Rourke a repris le rôle de partant pour le match éliminatoire de la semaine dernière contre Calgary et a lancé pour un impressionnant 321 verges et deux touchés dans une victoire à domicile 30-16. Mais le pied semble toujours gênant, et maintenant Rourke doit aller sur la route – sans parler de l’extérieur, par temps froid, devant une foule hostile – pour affronter la défense la plus difficile de la ligue alors que la Colombie-Britannique se rend à Winnipeg pour la finale de la division Ouest dimanche à 16h30 HE.

Ce match est présenté comme le quart-arrière du futur contre le quart-arrière du moment, alors que le vétéran des Blue Bombers, Zach Collaros, est favori pour remporter son deuxième prix consécutif du joueur le plus remarquable. Le joueur de 34 ans a terminé avec plus de 4 000 verges par la passe pour la première fois, a lancé 37 passes de touché, un sommet dans la LCF, et a dirigé Winnipeg vers un record de 15-3 et un laissez-passer au premier tour.

Collaros et les Bombers sont favoris par quatre points contre les Lions et sont également favoris pour remporter leur troisième coupe Grey consécutive. Aucune équipe de la LCF n’a battu trois records depuis qu’Edmonton en a remporté cinq de suite de 1978 à 1982.

Le vainqueur de l’affrontement Winnipeg-BC jouera pour la Coupe Grey la semaine prochaine à Regina contre le vainqueur de la finale de l’Est entre Montréal et Toronto dimanche à 13 h HE.

Les Argonauts hôtes sont favorisés par un panier après avoir remporté leur division relativement faible avec un dossier de 11-7 pour obtenir un laissez-passer au premier tour. L’attaque moyenne de Toronto pourrait être stimulée par le retour du porteur de ballon canadien Andrew Harris. Le joueur le plus utile de la Coupe Grey 2019 (avec Winnipeg) devrait jouer pour la première fois depuis qu’il s’est déchiré un muscle pectoral en août. La défensive des Argos, qui vend des balles, cherchera à continuer de créer des revirements après avoir mené la LCF avec 48 matchs à emporter, dont six interceptions, un sommet de la ligue, de Jamal Peters.

Peters et compagnie tenteront de contenir le receveur vedette montréalais Eugene Lewis, qui a remporté la nomination de l’Est pour le joueur par excellence après avoir amassé 1 303 verges en recevant et en attrapant 10 touchés. Il a ajouté sept prises pour 98 verges lors de la victoire 28-17 en séries éliminatoires de la semaine dernière contre Hamilton. Avec la victoire, Montréal s’est amélioré à 8-3 depuis un début de saison brutal de 2-6 qui a vu Trevor Harris prendre la relève du quart-arrière pour le banc Vernon Adams Jr., et Danny Maciocia remplacer le congédié Khari Jones en tant qu’entraîneur-chef.

U Sports : Quelqu’un peut-il arrêter Western ?

Une victoire dans l’une des quatre finales de conférence universitaire canadienne de samedi met une équipe à une victoire d’atteindre la 57e Coupe Vanier. Ce match aura lieu le 26 novembre sur le campus de l’Ouest, et en ce moment, l’école de London, en Ontario, semble être un bon pari pour jouer pour une répétition du championnat national dans sa propre arrière-cour.

Propulsés par une attaque précipitée d’une moyenne de 292 verges par match et de 8,2 verges par course, les Mustangs, classés n ° 1, ont marqué 8-0 en saison régulière tout en devançant leurs adversaires de plus de 30 points en moyenne. Lors de son premier match éliminatoire la semaine dernière, Western a remporté une victoire de 45-9 sur Laurier alors que le leader national de la course Keon Edwards a couru pour 136 verges et deux touchés. L’adversaire de Western dans le match de championnat de la Coupe Yates de l’Ontario est Queen’s, classé n ° 3, qui a affiché une fiche de 7-1 en saison régulière avant des victoires faciles en séries éliminatoires contre Toronto et Ottawa. Regardez la Coupe Yates en direct samedi à 13 h HE sur CBCSports.ca, l’application CBC Sports et CBC Gem.

Le vainqueur de la Coupe Yates se qualifiera pour la demi-finale nationale de la Coupe Mitchell de la semaine prochaine, où il affrontera le vainqueur du match pour le titre québécois de la Coupe Dunsmore samedi entre Laval (2e) et Montréal (5e). Les gagnants du championnat de l’Atlantique de samedi (n° 6 St. FX contre n° 10 Mount Allison dans le Loney Bowl) et du championnat de l’Ouest (n° 4 Saskatchewan contre n° 9 UBC dans la Coupe Hardy) se rencontrent au Uteck Bowl national demi-finale la semaine prochaine.

À deux semaines de la Coupe Vanier, Rob Pizzo de CBC Sports revisite le jeu classique de 1993 pour le dernier épisode de son excellente série Unknown History. Onze mois après que l’Université de Toronto a abandonné son programme de football légendaire, les Varsity Blues – sauvés par des dons d’anciens élèves – ont réalisé un film sportif se terminant en battant Calgary dans un thriller au SkyDome qui s’est terminé par la pièce finale. Découvrez toute l’histoire en regardant la vidéo ici.

CFL

« Pas encore fini de célébrer »: les Argos célèbrent la victoire de la Coupe Grey avec un rassemblement à Toronto

Published

on

Par

La fête de la Coupe Grey s’est poursuivie jeudi pour le demi de coin Shaquille Richardson et les Argonauts de Toronto.

Les Argos ont été honorés lors d’un rassemblement après leur victoire 24-23 de la Coupe Grey sur les Blue Bombers de Winnipeg, dimanche à Regina.

Tout comme dimanche soir, le champagne a coulé à flots au Maple Leaf Square, alors que Richardson et ses coéquipiers ont arrosé les centaines de partisans rassemblés pour la célébration.

Richardson, qui a déclaré qu’il n’avait pas dormi depuis la victoire de Toronto, a ajouté que lui et ses coéquipiers n’avaient pas fini de se délecter du 18e titre de la Coupe Grey de la LCF, mais le premier depuis 2017.

« Vous avez vu ça [champagne shower Thursday] », a déclaré Richardson, qui a eu une interception au quatrième quart décisif pour Toronto. « Nous n’avons pas fini [celebrating] encore. »

Toronto a résisté à un quatrième quart fou qui comprenait un touché de retour de botté de dégagement record de la Coupe Grey de 102 verges par Janarion Grant de Winnipeg, deux interceptions d’Argos, un touché par AJ Ouelette de Toronto et un placement bloqué par chaque équipe pour détrôner Winnipeg avec la victoire bouleversée .

Le jeu gagnant est venu du joueur de ligne défensive des Argos Robbie Smith, qui quelques minutes plus tôt avait été signalé pour une pénalité de masque facial au quart-arrière des Bombers Zach Collaros alors que les champions de la division Ouest, à la recherche d’un troisième titre consécutif de la Coupe Grey, se dirigeaient vers la ligne de 40 verges de Toronto.

Mais le Smith de six pieds deux pouces et 245 livres, un joueur de troisième année de l’Université Wilfrid Laurier, a bloqué la tentative de 47 verges de Marc Liegghio. Toronto a obtenu le ballon à sa ligne de 14 verges avec 43 secondes à jouer et a manqué le temps pour une victoire époustouflante.

REGARDER | Le bloc de Smith scelle la victoire de la Coupe Grey pour Argos :

Les Argonautes battent les Blue Bombers 24-23 pour remporter la Coupe Grey

Les Argonauts de Toronto ont vaincu les Blue Bombers de Winnipeg 24-23 pour remporter la Coupe Grey pour la première fois depuis 2017, anéantissant les espoirs des Bombers d’une séquence de trois saisons de la Coupe Grey.

Le bloc était le premier de Smith dans le football.

« C’est génial, mais à la fin de la journée, je ne faisais que jouer au football », a déclaré Smith. « Je l’ai senti toucher le bout de mes doigts et quand je me suis retourné, j’ai vu le ballon au sol.

« Cette [celebrating Grey Cup win] est tout parce que j’ai grandi à Brampton. Je vais aux matchs des Argos depuis que je suis gamin, j’ai joué aux matchs du secondaire au stade Argos, j’ai pu regarder les Coupes Grey 2012 et 2017 [both won by Toronto] donc tout est bouclé. »

Le maire de Toronto, John Tory, a dû assister à une réunion du conseil municipal et n’a pas pu participer au rassemblement. Mais avant la célébration, l’ancien commissaire de la LCF s’est extasié sur la nature en montagnes russes du quatrième quart.

« Ce fut une fin extraordinaire, mais j’ai assisté à de nombreux matchs, de la Coupe Grey ou autre, et je suis simplement émerveillé par le fait que le match peut procurer cette excitation tout le temps », a déclaré Tory. « C’est régulièrement plus excitant que le Super Bowl et je ne dénigre pas le football américain, j’aime tous les sports mais c’est notre jeu.

« Il reste très peu de choses qui ont un contenu canadien, le patrimoine canadien que fait la LCF. »

Muamba soulève la Coupe Grey pendant le rallye. (Michael Wilson/CBC)

Kelly le héros surprise

Un autre des héros méconnus de Toronto dimanche était le quart remplaçant Chad Kelly, qui a conçu le jeu de cinq jeux et 36 verges de course que Ouellette a capé. Kelly, le neveu de l’ancienne star de la NFL Jim Kelly, a remplacé le vétéran McLeod Bethel-Thompson, qui s’est disloqué le pouce droit.

Kelly a livré une course cruciale de 20 verges sur la deuxième et la 15e à la ligne de 15 verges de Winnipeg qui a maintenu l’entraînement. Il a terminé 4 passes sur 6 pour 43 verges tout en se précipitant deux fois pour 21 verges.

« Je suis juste super chanceux d’être dans cette situation », a déclaré Kelly. « Je ne peux même pas expliquer la quantité d’excitation que je dois être avec vos coéquipiers, vos frères, les gars avec qui vous avez travaillé pendant 30, 40 semaines.

« Vous ne pouvez vraiment pas exprimer à quel point c’est incroyable de sortir vainqueur. »

Alors que Bethel-Thompson réfléchit à son avenir dans le football cette saison morte, Toronto pourrait avoir besoin d’un nouveau partant en 2023. Kelly, qui ne manque jamais de confiance, a déclaré qu’il ne faisait aucun doute dans son esprit qu’il était capable d’être le partant des Argos la saison prochaine.

« Mille pour cent », a-t-il répondu lorsqu’on lui a demandé s’il se considérait comme le partant de 2023. « Et je vais travailler aussi dur que possible pour être ce gars-là. »

REGARDER | Les Argos célèbrent sur le terrain après la victoire de la Coupe Grey :

Les Argonautes célèbrent leur première victoire en Coupe Grey depuis 2017

Toronto reçoit le trophée du commissaire de la LCF, Randy Ambrosie, après sa victoire de 24-23 sur le double champion en titre des Blue Bombers de Winnipeg.

Bethel-Thompson s’est adressé au rassemblement à distance alors qu’il était aux États-Unis pour passer l’Action de grâces américaine avec sa femme et sa jeune fille.

« Le football prend tout, pour jouer au football professionnel d’élite, il faut tout le corps, l’esprit et l’âme. » dit Béthel-Thompson. « Aujourd’hui, quand j’ai eu l’opportunité de rentrer chez moi pour Thanksgiving américain et d’être avec ma femme et ma fille, pour la première fois, j’ai pu les choisir. … J’ai senti que c’était le bon choix.

« Mes frères me manquent. Je suis désolé de ne pas avoir pu être là. »

Flipper, Muamba accueilli par des acclamations

Les fans portant des vestes et des chapeaux Argos ont agité des drapeaux et les ont drapés sur leurs épaules en attendant l’arrivée des joueurs devant un écran géant. Des enfants assis sur les épaules agitaient des pancartes tandis que les pom-pom girls des Argonauts A-Team lançaient des t-shirts et des cadeaux d’équipe dans la foule.

La foule a scandé « Pinball! Pinball » en tant que GM Michael [Pinball] Clemons est monté sur scène après Larry Tanenbaum, président de Maple Leaf Sports and Entertainment. Et ils ont levé les poings et crié « He-noc! He-noc! MVP! MVP! » lorsque Henoc Muamba, le joueur exceptionnel du jeu et le meilleur Canadien, a été félicité pour ses contributions.

La résidente de Toronto Amanda Luciano, qui se décrit comme une « fan inconditionnelle des Argos », est arrivée tôt pour obtenir une place près de la scène.

« J’ai commencé à regarder les Argos quand j’avais environ six ans, j’ai assisté à mon premier match au lycée », a-t-elle déclaré. « J’aime l’équipe, j’aime les gars. Je ne saigne pas rouge, je saigne doublement bleu. »

Luciano, une abonnée de 35 ans, a commencé à jouer au football lorsqu’elle était enfant et est devenue « accro » au sport lorsqu’elle a réalisé que la ville dans laquelle elle est née et a grandi avait sa propre équipe de football.

« C’est mon équipe », a-t-elle déclaré. « Juste pour les regarder, ce fut une saison incroyable cette année. »

Un fan célèbre le rallye des Argos. (Evan Mitsui/CBC)

« J’adore le football canadien »

Patricia Price, 69 ans, résidente de Toronto, est également arrivée tôt aux festivités.

« Les Argos sont mon équipe depuis que je suis enfant », a déclaré Price, qui a assisté au match de la Coupe Grey dimanche. « Je suis abonné depuis 1989.

« J’adore le football canadien. »

Levi MacPherson, 21 ans, de Toronto, a déclaré qu’il ne pouvait pas manquer d’honorer la victoire « historique » de l’équipe lors de la 109e Coupe Grey. MacPherson a ajouté qu’il avait remporté la Coupe en 2012 alors qu’elle se déroulait à son école secondaire.

« L’un des plus grands matchs auxquels j’ai assisté cette année aurait dû être la finale de l’Est [34-27 win over Montreal] », a-t-il dit. « … Pour nous pousser à gagner ce match pour se rendre à la Coupe Grey, il faut du sang, de la sueur et des larmes pour gagner un championnat.

« Et c’est pourquoi nous sommes sortis vainqueurs, battant l’équipe no 1 de la LCF, les Blue Bombers de Winnipeg. »

Continue Reading

CFL

Le secondeur des Argonauts Henoc Muamba nommé joueur par excellence de la Coupe Grey, Canadien exceptionnel

Published

on

Par

Les mains pleines de matériel, le secondeur central des Argonauts de Toronto Henoc Muamba s’est agenouillé sur la scène du Mosaic Stadium et a pleuré après avoir remporté la première Coupe Grey de sa carrière de footballeur.

Le joueur de 33 ans a doublé les honneurs individuels dans le match.

Muamba a été choisi comme le joueur le plus utile et le Canadien le plus remarquable lors de la victoire 24-23 de Toronto contre les Blue Bombers de Winnipeg à Regina dimanche soir.

« J’essaie toujours de comprendre si c’est la vraie vie », a déclaré Muamba lors d’une conférence de presse d’après-match, flanqué de sa fille de quatre ans, Thea, et des deux trophées.

Alors que les Argonauts ne menaient que d’un point, Muamba a intercepté le quart-arrière des Bombers Zach Collaros à la fin du quatrième quart pour mettre fin à un touché potentiellement gagnant de Winnipeg.

Le choix crucial de Muamba à 3:20 a placé les Argos à la ligne des 43 verges de Winnipeg.

La tentative de placement du botteur des Argos Boris Bede a été bloquée, mais Robbie Smith de Toronto a ensuite bloqué un essai de placement des Bombers avec 43 secondes à jouer pour préserver la première victoire des Argonauts en Coupe Grey depuis 2017.

REGARDER | Les Argonautes battent les Blue Bombers pour le 18e titre de la Coupe Grey :

Les Argonautes retiennent les Blue Bombers pour remporter la Coupe Grey

Toronto a profité d’un score tardif et d’un placement bloqué pour décrocher une victoire de 24-23 contre Winnipeg lors de la 109e Coupe Grey.

Muamba, un ancien de U Sports et le leader de tous les temps des tacles à St. Francis Xavier à Antigonish, en Nouvelle-Écosse, est devenu le deuxième joueur de la LCF à remporter les deux prix après le porteur de ballon Andrew Harris en 2019.

Né à Kinshasa, au Congo, Muamba a grandi à Montréal et à Mississauga, en Ontario. Il a fréquenté l’école secondaire Father Michael Goetz à Mississauga. Ses frères Cauchy et Kelvin ont également joué dans la LCF avec Montréal et Saskatchewan, respectivement.

Muamba était une recrue des Blue Bombers en 2011 lorsque Winnipeg a perdu contre les Lions de la Colombie-Britannique lors de la Coupe Grey. Il n’a pas participé à une autre Coupe Grey avant dimanche, alors qu’il a également réussi trois plaqués et une passe renversée.

« Onze ans de travail acharné. Onze ans passés à jouer à ce jeu et tout ce que j’ai toujours voulu, c’est être génial », a déclaré Muamba. « Pour atteindre le sommet, rien de tel. »

Le secondeur de six pieds et 230 livres a presque eu deux choix dimanche, mais a laissé tomber le football à sa première chance.

« Nous n’arrivons pas à l’interception sans cette première goutte que j’ai eue », a déclaré Muamba. « Je viens de le perdre. Je l’ai perdu dans les airs. »

REGARDER | Les Argonautes célèbrent la victoire de la Coupe Grey à Regina :

Les Argonautes célèbrent leur première victoire en Coupe Grey depuis 2017

Toronto reçoit le trophée du commissaire de la LCF, Randy Ambrosie, après sa victoire de 24-23 sur le double champion en titre des Blue Bombers de Winnipeg.

Ses coéquipiers Chris Edwards et Shaq Richardson lui ont dit de ne pas s’inquiéter et qu’il en aurait un autre.

« Qui suis-je pour ne pas avoir confiance en moi quand j’ai autour de moi des gens qui croient tellement, tellement profondément, tellement en moi ? dit Mouamba. « J’avais l’impression de laisser tomber mes coéquipiers après la première chute, mais ils me soutenaient.

« Quand un deuxième est arrivé, il était hors de question que je laisse tomber. »

Muamba porte un bracelet qui se lit « mesuré par caractère » qui lui a été donné par l’aumônier de l’équipe des Bombers lorsqu’il y jouait.

« C’est le genre d’hommes que nous avons dans notre vestiaire. Des hommes de caractère. Des gars qui n’abandonnent pas. Des gars qui n’abandonnent pas », a-t-il déclaré.

« Quand nous entrons sur ce terrain, nous écrivons l’histoire. Il ne s’agit pas du récit qui se dit à l’extérieur de notre vestiaire. Nous avons pris le stylo dès que nous sommes entrés sur le terrain et nous avons commencé à écrire. »

Continue Reading

CFL

Les Argonautes et les Blue Bombers tiennent les derniers entraînements avant le match de la Coupe Grey

Published

on

Par

La veille de la Coupe Grey a offert à Zach Collaros l’occasion de se mettre au courant des derniers épisodes de Gabby’s Dollhouse.

Le joueur par excellence de la LCF au cours des deux dernières saisons prévoyait passer son samedi soir avec sa femme, Nicole, ses jeunes filles Sierra et Capri ainsi que sa belle-famille. Après le dîner, Collaros s’attendait à s’asseoir avec Sierra et à regarder Gabby’s Dollhouse, une série préscolaire animée et interactive.

C’est un moment familial bienvenu pour le vétéran quart-arrière, qui mènera les Blue Bombers de Winnipeg à la Coupe Grey dimanche contre les Argonauts de Toronto au Mosaic Stadium. L’équipe de la division Ouest vise un troisième titre consécutif dans la LCF.

« Nous ferons le dîner et tout ça [but] probablement une bonne dose de regarder Gabby’s Dollhouse et d’essayer d’amener Sierra à s’asseoir un peu au lit « , a déclaré Collaros samedi après la dernière visite de Winnipeg. « Capri me laissera la tenir, donc c’est bien, mais nous essaierons d’obtenir Sierra s’est calmée pour lui lire des livres [before bedtime]. »

Winnipeg est le grand favori après avoir enregistré un record de 15-3 en saison régulière dans la LCF. Collaros a répété en tant que meilleur joueur de la LCF après avoir remporté 15 départs sur 17 et lancé 37 touchés, un sommet dans la ligue.

Mais Collaros n’était pas seul. Le plaqueur Stanley Bryant (joueur de ligne), le receveur Dalton Schoen (recrue) et l’entraîneur-chef Mike O’Shea (meilleur entraîneur) ont également été honorés jeudi soir lors du banquet de remise des prix de la LCF.

Et même avec trois championnats à son actif, Collaros s’attendait à ressentir une certaine anxiété avant le concours de dimanche.

« J’ai les mêmes sentiments avant n’importe quel match », a-t-il déclaré. « Vous n’avez pas beaucoup d’occasions dans ce sport de sortir et de jouer et de faire vos preuves.

« Je ressens certainement ces papillons ou un certain niveau d’anxiété et d’excitation. »

Winnipeg tente de devenir la première équipe de la LCF à remporter trois titres consécutifs depuis qu’Edmonton a remporté cinq Coupes Grey consécutives (1978-82).

Toronto a remporté la Coupe Grey pour la dernière fois en 2017, mais a été victorieuse lors de ses six dernières participations au championnat.

O’Shea, 52 ans, de North Bay, en Ontario, est cinq fois champion de la Coupe Grey en tant que joueur (1996, 1997 et 2004 avec Toronto), entraîneur adjoint (2012, coordonnateur des équipes spéciales des Argos) et l’entraîneur-chef. O’Shea a dit que quoi qu’un individu ressente avant la Coupe Grey, il ne croit pas que ce soit de la nervosité.

L’entraîneur-chef des Blue Bombers de Winnipeg, Mike O’Shea, quitte le terrain lors d’une promenade à Regina, le samedi 19 novembre 2022. (Paul Chiasson/La Presse canadienne)

« Ce qui est intéressant chez de nombreux athlètes, c’est que leur corps se prépare à courir ou à se battre [and] vous obtenez cette charge d’adrénaline », a déclaré O’Shea. « Je ne pense jamais à cela comme des nerfs, je pense que c’est juste votre corps qui se prépare à vous dire de faire quelque chose. »

O’Shea connaît certainement bien ce sentiment. Le secondeur de six pieds trois pouces et 228 livres a disputé 16 saisons avec les Tiger-Cats de Hamilton (1993-95, 2000) et Toronto (1996-99, 2001-08). O’Shea a participé à 271 matchs de saison régulière et a accumulé 1 151 plaqués – le plus par un Canadien et le deuxième de l’histoire de la ligue – avant d’être intronisé au Temple de la renommée du football canadien en 2017.

Alors, O’Shea aurait-il aimé jouer dimanche ?

« Ouais, probablement jusqu’au premier jeu, » dit-il avec un sourire. « Alors je dirais: ‘Tu vois ma place juste là sur le banc près du radiateur? »‘

« Je ne peux pas échapper à ce sentiment »

Que ce soit en tant que joueur, entraîneur ou fan de football, la Coupe Grey sera toujours spéciale pour O’Shea.

« Quand vous voyez des photos d’anciens champions hisser la Coupe et qu’ils boivent de la même Coupe que si vous êtes assez bon ce jour-là, vous aurez l’occasion de boire… c’est assez puissant », a-t-il déclaré. . « Il y a quelque chose à ce sujet, partager la même passion, la même vision, le même désir, le même objectif que les gars il y a 109 ans, je ne peux pas échapper à ce sentiment.

« Je pense que c’est un grand événement sportif canadien que les gens célèbrent d’un océan à l’autre et s’amusent bien. Ils créent beaucoup de souvenirs en regardant des matchs et en célébrant. Nous ne pouvons pas avoir une Coupe Grey chaque semaine. , il pourrait perdre de son éclat, mais vous avez besoin de plus de cela dans les pays où vous vous unifiez autour de quelque chose d’amusant. J’aime notre ligue, c’est la meilleure ligue du monde. »

Après une semaine froide, un stade à guichets fermés de plus de 33 000 spectateurs peut s’attendre à des conditions un peu plus chaudes dimanche. Les prévisions annoncent un maximum diurne de -1C, tombant à -11C le soir.

Mais il y aura du vent, avec des rafales à 47 km/h en journée, diminuant à 38 km/h en soirée.

« Ce n’est pas une surprise qu’il y ait du vent », a déclaré Collaros, un ancien Rider (2018-19). « Nous sommes préparés pour tout élément que Mère Nature nous apporte. »

L’entraîneur-chef de Toronto, Ryan Dinwiddie, qui était le quart-arrière de Winnipeg lors de la défaite de la Coupe Grey en 2007 contre la Saskatchewan, a également minimisé l’impact que le vent pourrait avoir.

L’entraîneur-chef des Argonauts de Toronto, Ryan Dinwiddie, discute avec le receveur Brandon Banks lors d’une promenade à Regina. Toronto a remporté la Coupe Grey pour la dernière fois en 2017, mais a été victorieuse lors de ses six dernières participations au championnat. (Paul Chiasson/La Presse canadienne)

« Je ne pense pas que la météo va trop jouer un rôle », a-t-il déclaré. « Nous allons devoir faire face à du vent potentiellement, mais je ne pense pas qu’il fera trop froid pour que nos gars fonctionnent et fonctionnent et jouent un bon football. »

Dinwiddie prévoyait de passer une partie de son samedi soir avec ses entraîneurs, puis de revoir la feuille de route offensive des Argos. Dinwiddie est également le coordonnateur offensif de Toronto.

« Rien de différent de ce que vous faites pour les 18 autres matchs que vous jouez pendant la saison régulière », a déclaré Dinwiddie. « Normalement, je prends une bière ou deux avec les entraîneurs, je parle du plan de match et je prends un bon dîner.

« Je suis un grand gars de la visualisation, donc je vais visualiser en passant par la feuille d’appel et à quoi s’attendre dimanche, levez les pieds et détendez-vous et soyez excité pour le lendemain. »

Mais la nuit aura été tôt pour Dinwiddie et les Argos car le club a 23 heures. [local time] couvre-feu. Et tandis que Toronto a eu son dernier entraînement samedi, Dinwiddie a déclaré que la planification d’avant-match ne s’arrêterait pas avant le coup d’envoi de la Coupe Grey.

« Nous disons toujours: » Le foin n’est jamais dans la grange jusqu’au coup d’envoi « , a-t-il déclaré. « Je sais que les gars sont concentrés, nous avons eu une excellente visite [Saturday]c’est le plus pointu que nous ayons été de toute la semaine.

« Les gars comprennent ce qui est en jeu et savent qu’ils doivent être à leur meilleur. Je n’arrête pas de leur dire qu’ils n’ont qu’à gagner un match de football, [then] ils vous remettent la Coupe Grey. »

Continue Reading

Tandance